Les enfants du colporteur

Dans ce forum, toutes les infos, textes, illustrations concernant le projet des Colporteurs de l´Oisans

Modérateur : Valérie

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

Message par Aubergère » 25 janv. 2007, 21:30

Oh ! là,là ! Je suis désolée pour ce pauvre Denis.
Mais je suis toujours pressée de connaître la suite de cette histoire.
Alors maintemant qu'il est mort, vous allez devoir l'enterrer. ;-)

Connaissez-vous le rituel de ce triste moment pour la famille ?
En ce qui me concerne, j'ai vu comment ça c'est passé pour mon grand-père. Je peux vous donner quelques indications.
Evidemment, ce n'est pas un moment bien marrant.
Mais ça fait partie de la vie !....

En tout premier lieu, le bedot sonne le glas. On arrête l'horloge dans la maison.

Le Denis est mort, on le couche dans son lit pour le préparer.
C'est à dire qu'on va lui faire une toilette.
Mais comme sa veuve est très éplorée, elle fait appel à ses voisines.
Elles le lavent et le rasent.
Elles pensent bien à mettre du coton dans les oreilles, les narines et tous les orifices naturels.
Il faut aussi lui fermer la bouche.
C'est un travail difficile et pénible.
Heureusement qu'elles sont venues car la Rose n'aurait pas pu faire ça toute seule.

Maintenant, il faut l'habiller.
La Rose a sorti de la garde-robe son costume dans lequel il s'est marié. Mais c'est que ce bougre de Denis a forci depuis bientôt 40 ans qu'ils sont mariés.
Comment faire ? L'Yvonne leur suggère de laisser le pantalon ouvert et de découdre la veste dans le dos et de fermer les boutons devant, comme ça, on n'y verra que nenni !
Le voilà presque prêt, il faut maintenant lui joindre les mains comme s'il faisait une prière.
On lui passera le chapelet qu'il a eu pour sa communion que lui avait offert sa marraine, la Léontine.
La Berthe, qui a l'oeil à tout dit qu'elles ont oublié la branche de rameau bénie pour les Paques.
Il le faut pour bénir le corps.
Maintenant, on peut mettre les bougies et les cierges.

Les gens du village ont appris la triste nouvelle et que cet accident est trop bête.

Ils vont tous venir faire une visite au défunt et présenter leurs condoléances à la Rose et à leurs enfants.

Ils resteront tous le moment d'une prière et certains le veilleront jusqu'au matin. :
(Je n'ai jamais compris pourquoi :?: , je ne pense pas que le mort va s'en aller en courant) :lol:

Si vous voulez en savoir plus pour les funérailles, demandez-moi, je me ferai un plaisir de vous expliquer.


Aubergère

Avatar du membre
Dieu
Messages : 41
Enregistré le : 09 sept. 2004, 20:01

Les aïeux de "DIEU" existent ils ?

Message par Dieu » 25 janv. 2007, 23:48

Jean-François a écrit :Dans le même style d'humour, quelqu'un aurait-il des informations sur les aïeux de Laurent ? :lol:
Et oui :!:

Bonsoir, Laurent c' est moi :-D
Mes grands parents sont:

Pierre et Simone, agriculteurs dans le Loiret.

Robert et Marie-Thérèse, cheminot et mère au foyer en Ardèche.

Avatar du membre
Camille
Messages : 22
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:17

Message par Camille » 26 janv. 2007, 09:02

Cher Aubergère,
Que veut dire bedot :?:

Avatar du membre
Camille
Messages : 22
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:17

Message par Camille » 26 janv. 2007, 09:14

Re-coucou Aubergère,
Oui, toute la classe aimerait en savoir plus sur les enterrements.
:roll:
Modifié en dernier par Camille le 26 janv. 2007, 13:07, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

bedot

Message par Aubergère » 26 janv. 2007, 09:25

:idea:
Bedot:
J'ai fait une belle faute ! BEDEAU
Excuse-moi, Camille.
Mon grand-père était bedeau, je vous l'avez dit.
C'est à dire une personne qui aide le curé mais qui n'est pas religieux.
Autrement dit un laïque qui travaille pour l'église.

A bientôt les enfants
:P
Aubergere

Avatar du membre
Alison
Messages : 6
Enregistré le : 13 oct. 2006, 08:06

Message par Alison » 26 janv. 2007, 09:28

Mes arrière-grands-parents :
Roger
Clara
Charloline
Renée
Claud
Camil
Hersilie
Régis

Avatar du membre
Morgane
Messages : 37
Enregistré le : 13 oct. 2006, 08:07

Message par Morgane » 26 janv. 2007, 13:09

Les métiers de mes grands-parents sont: :twisted:

Catherine: éleveuse et agricultrice :shock:

Laurent: éleveur ,agriculteur et mineur :roll:

Kléber: mineur ;-)

Hélène: nourisse 8)

Avatar du membre
nanuk
Messages : 634
Enregistré le : 07 oct. 2004, 06:32

Message par nanuk » 26 janv. 2007, 13:16

Aubergère :twisted:
Si je peux me permettre : je vous l'avais dit.
car : j'avais dit à vous... ;-)
C'est à dire une personne qui aide le curé mais qui n'est pas un religieux.
Autrement dit un laïc qui travaille pour l'église.
Si ton grand-père était un garçon... ce qui reste fort probable, on écrit laïc.
On réserve laïque pour une fille... ;-) :twisted: :twisted:

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

fautes

Message par Aubergère » 26 janv. 2007, 16:14

J'ai honte tellement j'ai fait de fautes ! :oops: ::marteau::
Si c'était à l'école, comme avant, je serai punie et je devrai rester en retenue à 4h30 pour recopier 50 fois la même phrase et ça sans faute bien sur :!:
J'espère qu'aujourd'hui les punitions sont abolies :!:
A bientôt.
Aubergère.

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

Jour de l'enterrement

Message par Aubergère » 26 janv. 2007, 17:51

Je vais vous donner les informations en vrac.
Vous pourrez reconstituer la journée de l'enterrement.
Toutes ces idées me reviennent en mémoire au fur et à mesure.

Déjà, selon les villages, on mettait des gros rideaux noirs devant la porte principale de la maison du mort ou alors on fermait tous les volets.

La veuve est entièrement vêtue de noir, c'est la couleur du deuil.
Le deuil se porte durant 2 ans.
Passé cette période, on porte le demi-deuil.
C'est la couleur violette ou mauve.
Le demi-deuil se porte encore un an.

Les messieurs portent un large brassard noir sur la manche de leur veste.
Certains portent un crèpe large noir sur le revers de la veste.

Le menuisier du village est venu mesurer le mort.
Il va fabriquer le cerceuil.

Les hommes du village, eux, vont creuser le trou au cimetière.
S'il fait trop froid ou s'il y a trop de neige, on conserve le cerceuil sur le toit de la maison en attendant le printemps.
Les jeunes font la trace pour aller à l'église et au cimetière.
(La solidarité existe depuis longtemps.)

A la maison, on assiste à la mise en bière.
C'est à dire, on met le mort dans le cerceuil.
La "boite" est recouverte d'un grand drap noir.
Toute la famille est là et prie avec le curé.
Il récite des prières et fait brûler de l'encens.

A cette époque, on mettait une couronne en perles colorées sur le cerceuil.
(Je vous raconterai une autre fois cette fabrication)

Le cortège part pour l'église.
Le curé est le premier à suivre la charrette ou les messieurs qui portent le cerceuil, suivi de la femme du défunt et toute la famille, puis les habitants du village et les amis.

La messe dure une heure.
Aprés la messe tout lemonde se dirige au cimetière.
Les porteurs, à l'aide d'une corde, font glisser le cerceuil dans le trou.
Le curé dit encore une prière.

La veuve et ses enfants s'alignent le long du mur.
Tous les gens défilent devant eux et leur présentent leurs condoléances.
La veuve a un chapeau et une voilette noire en dentelle devant le visage, ainsi on ne voit pas son émotion.

Le repas des funérailles aura lieu au retour de la cérémonie funèbre.

Voilà ce que je peux dire.
Ma prochaine intervention sera plus gaie, j'espère. ;-)
A bientôt.
Aubergère. :lol:

Avatar du membre
yo
Site Admin
Messages : 694
Enregistré le : 04 sept. 2004, 09:45
Localisation : Freney d'oisans

Message par yo » 26 janv. 2007, 17:57

Aubergère a écrit :
Ils resteront tous le moment d'une prière et certains le veilleront jusqu'au matin. :
(Je n'ai jamais compris pourquoi :?: , je ne pense pas que le mort va s'en aller en courant) :lol:
Voici quelques infos à ce sujet :

Première raison la science.
Il y a très longtemps, il arrivait que les morts parfois se réveillaient parce qu´ils n´étaient pas tout à fait mort. La science a fait des progrès depuis, mais à cette époque il arrivait que des personnes que l´on pensait mortes soient dans un très profond coma et se réveillent pendant la veillée. Réveille, éveille, veiller, veillée.

Deuxième raison la religion.
Selon la religion chrétienne, l´âme du mort s´élève après 48 h (ou quelque chose comme cela). Il arrivait que certains démons profitent de cette période avant l´élévation pour voler l´âme du défunt. La veillée permettait de protéger le défunt de ce vol. Les veilleurs surveillaient le défunt et son âme avant l´élévation. Surveiller, surveillée, veillée.

La troisième raison est plus terre-à-terre.
Comme le dit Aubergère, le défunt était paré de ces plus beaux habits et dans certaines régions de ces plus beaux bijoux (que l´on enlevait avant la mise en bière ou la fermeture du cercueil). Durant la période où le corps était visible, il n´était pas rare que certaines mauvaises personnes détroussent la dépouille. La veillée permettait de ne pas retrouver le mort en bras de chemise avant la mise en bière.


::yo::

Avatar du membre
Françoise
Messages : 24
Enregistré le : 26 oct. 2006, 20:36
Localisation : MIZOEN

Message par Françoise » 27 janv. 2007, 09:13

Bravo à Yo et à Aubergère pour toutes ces informations.

Continuez à nous instruire.

FRANCOISE

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

Culture

Message par Aubergère » 27 janv. 2007, 17:34

Merci, YO, pour ta culture. tu es une encyclopédie vivante.
Chez moi, Françoise, c'est juste de l'observation.
De plus ma culture religieuse est vraiment limitée !
J'ai bien aimé tout ce que tu as écris,YO :-D
Tout ceci parait logique et du coup, je ne crains plus que le Denis parte en courant durant la nuit ! :lol:
A propos du premier paragraphe, connaissez-vous l'origine du mot croque-mort :?:
La personne qui vérifiait si le défunt était bien mort, devait lui croquer un orteil pour un éventuel refflex. L'acte de décès était ainsi fait !
Le nom lui est resté, mais le métier a disparu. Et c'est tant mieux ::bouche::


Bon WE à tous.
Aubergère.

Avatar du membre
Thomas
Messages : 37
Enregistré le : 04 nov. 2004, 08:48

Message par Thomas » 08 févr. 2007, 09:59


Monsieur Ponce viendra à l'école le 2 mars 2007.

Questions pour M. Ponce
Sur la vie du début du siècle, du temps de vos parents
Vers 1900



Le colporteur

1. Que se passait-il quand le colporteur revenait ?
2. Pourriez-vous apporter des objets ? Merci

Les fêtes

1. Comment se passait la fête du village ?
2. Comment se passait Noël ?
3. Comment se passaient les anniversaires ?
4. Comment se passait le mariage ?

La vie quotidienne

1. Comment déménageaient-ils ? Quand ?
2. Que mangeaient-ils ?
3. Que portaient-ils comme vêtements ?
4. Comment s´éclairaient-ils ?


L´école

1. Comment se passait l´école ?
2. Y avait-il beaucoup de devoirs le soir ?

:?:

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

Monsieur PONCE

Message par Aubergère » 27 févr. 2007, 16:03

Chers écoliers,
Je suis désolée de vous apprendre cette triste nouvelle. :(
Monsieur PONCE vient d'être hospitalisé.
Je pense que ce n'est pas trop grave, mais quelques jours de surveillance lui feront du bien.
Aussi ne viendra-t-il pas à l'école ce jeudi comme c'était prévu.
Ce n'est que partie remise ! :lol:
A bientôt.
Aubergère.

Répondre