COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Toutes les informations relatives à la vie du Freney d'Oisans.
Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 08:03

Le député PRG des Hautes-Alpes Joël GIRAUD rencontre trois ministres à propos du Tunnel du Chambon et de la fermeture de la RD1091 :

19 mai 2015
Fermeture du tunnel du Chambon

Après avoir entendu les populations désespérées à La Grave,
le député Joël GIRAUD rencontre trois ministres
et écrit à la Caisse d’Assurance Maladie des Hautes-Alpes.

Joël GIRAUD a mis à profit les questions au gouvernement pour remettre en mains propres à trois ministres une lettre sur la situation du Briançonnais et plus particulièrement de la Haute Romanche après la fermeture du tunnel du Chambon.

À Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de la Défense, il a demandé si un pont flottant militaire était disponible et déployable sur le site. À Emmanuel MACRON, Ministre de l’Economie et à sa secrétaire d’État chargée des entreprises Carole DELGA, il a demandé une exonération totale des charges fiscales et sociales pendant la durée de fermeture de l’axe pour toutes les entreprises de la Haute Romanche et pour celles liées au tourisme dans l’ensemble du Briançonnais. Enfin, devant la détresse des malades qui se voient opposer par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Hautes-Alpes une obligation d’autorisation préalable pour les soins à Grenoble car le kilométrage dépasse 150 km avec la déviation, il a demandé à la CPAM la mise en place d’une dérogation tant que la route ne sera pas réouverte.

Le député PRG des Hautes-Alpes a par ailleurs mis en contact le Président du Conseil Général des Hautes-Alpes et le Directeur de la Société du Tunnel du Fréjus pour mettre en place une tarification qu’il a négocié à 10 € par passage au tunnel (au lieu de 43,50 €).

http://jgiraud.typepad.fr/
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 13:55

Les commerçant de Briançon en berne pendant 15 minutes demain !

En soutien à la manifestation du Collectif du Chambon (qui aura lieu demain à 14h00 devant la Préfecture de l'Isère)
les commerçants de Briançon proposent de fermer leur boutique demain pendant 15 minutes...

MERCI pour leur action solidaire à notre volonté d'une réouverture rapide et pérenne de la RD1091 à tous les véhicules de touristes.

Le Collectif du Chambon
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 16:31

Rendez-vous en Préfecture demain 21 mai 2015

La demande de rendez-vous pendant notre manifestation de demain à Grenoble (à l'initiative du "Collectif du Chambon")
vient d'être acceptée par les services de Monsieur le Préfet de l'Isère

C'est une excellente nouvelle !

Une délégation de 6 personnes sera donc reçue par le Chef de Cabinet à 16 heures pour un entretien que nous souhaitons tous constructif...

Il va de soit que la manifestation qui débutera à 14 heures par le siège du Conseil départemental devra se dérouler avec civisme, dans le plus grand respect des biens et des personnes ; ce qui n'empêche nullement de bien se faire remarquer ! et entendre !!!

J'en appelle donc au sérieux et au bon sens des gens de montagne puisqu'en cas de débordements incontrôlables on nous refuserait naturellement l'accès à la Préfecture.

J'espère que vous viendrez nombreux demain !

Pour le Collectif du Chambon
Philippe Raybaudi
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Brigitte
Messages : 140
Enregistré le : 31 mars 2011, 16:51
Localisation : Clavans en Haut Oisans

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Brigitte » 20 mai 2015, 18:09

Bravo pour ton implication ! ::superking::
C'est grand pas en avant pour les montagnards que nous sommes.
Nous saurons nous faire entendre dans le sérieux qui nous caractérise.
Brigitte
Loupe à l’œil !

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 18:54

Un courrier très explicite de notre ami des Hautes-Alpes, Jean-Luc Charton

_______________________________________

Bonjour Madame la Député de l'Isère
Je m'étonne de ne trouver sur votre site aucune actualité récente concernant le Tunnel du Chambon. Vous savez que sa fermeture a de lourdes conséquences sur l'activité économique tout au long de la RN91. En tant qu'habitant de Briançon je constate que cette activité est tombée en flèche depuis sa fermeture. Je ne prétend pas me mettre à la place des techniciens de la voirie du département de l'Isère. Je ne suis qu'humble géographe formé à l'institut de Géographie Alpine de Grenoble. Mon maître Robert Vivian mesurait toujours l'évaluation économique de nos régions d'altitude à l'aune des voies de communication viables toute l'année. Qui elles-mêmes par conséquence étaient créatrices d'emploi. 60% de l'activité économique du haut-briançonnais dépend de cette voie de passage milénaire. C'est dire la catastrophe économique qu'engendre sa fermeture tant pour nous que pour les2Alpes, liée à la clientèle italienne, et tout au long de la vallée de la Romanche jusqu'à Vizille. Au-delà de ces malheureuses turpitudes, ça l'est aussi pour le développement durable de nos régions. Sans acteurs économiques (paysans, acteurs du tourisme) nous allons vers un désert de montagne et ses conséquences sur le paysage (avalanches, coulées de boues..). La situation ante était loin d'être gagnée (recule de la neige prospective à long terme sur la montagne pas fameuse) pourtant nombre d'innovations ont vue malgré tout le jour. Les premiers surfs sont arrivés à Briançon à la fin des années 70 (venus de Hawaï) etc.
J'espère que comme notre député Joël Giraud vous prendrez langue avec les ministères concernés pour un rapide rétablissement du trafic routier par quelques moyen que ce soit, mais au plus vite. Avant que la cocotte n'explose. Ce qui, avec les rumeurs qui montent des vallées, pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour les évènements sportifs à venir. Nous serons demain au CG38 ainsi qu'à la Préfecture de l'Isère. Monsieur le Chef de cabinet du Préfet de l'Isère nous reçoit (membres du Collectif du Chambon 38-05) à 16h. Nous espérons vous y retrouver pour vous exposer nos inquiétudes présentes sur nos activités et à plus long terme sur la pérennité de l'ouverture du Tunnel (qui n'est pas gagnée d'après les études géologiques complexes du versant)
Veuillez agréer Madame la Député l'expression de mes sentiments respectueux.
PS Le barrage du Chambon et le tunnel éponyme ont été inaugurés par Léon Blum. Depuis la retenue a été maintes fois remise en chantier quant au tunnel on y a installé des capteurs....
jean-luc Charton
Altitude1515 Puy Saint-André 05100 Briançon
tel 33492211515 http://www.altitude1515.eu
http://moraines.wordpress.com/
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 21:12

« C'est comme si pour Gap toutes les routes étaient coupées à hauteur de Tallard ou si l'A7 était coupée pour Lyon »

C'est ainsi que Jérôme Jarniac, président de la CCI des Hautes-Alpes, quantifie l'impact de la coupure de la RD1091 depuis le 10 avril pour les habitants du nord du Département des Hautes-Alpes

La vidéo incluse dans cet article est très intéressante :

http://www.dici.fr/actu/2015/05/20/rd-1 ... eet-597421
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 21:31

"Tunnel du Chambon : la mobilisation s'intensifie" :

http://www.ville-briancon.fr/tunnel_du_ ... sifie.html
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 22:46

Isère et Hautes-Alpes: le "Collectif CHAMBON" prépare une manif à Grenoble :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 28369.html
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 20 mai 2015, 23:40

Des bêtes, des hommes et des enfants !
Ou une petite histoire de Sécurité...

Par Philippe du Puy d'en Haut


Il était une fois un berger qui devait transporter ses moutons
Et comme la distance était grande entre sa bergerie et l'alpage
Il décida tout bonnement de les emmener en camion
De sorte qu'ils arrivèrent à bon port et naturellement sans dommage


Image


Comme Mère Nature est souvent plus forte que tout
La Montagne décida de refermer son grand manteau
Et pour transporter femmes, enfants ou autres, je ne sais où !
On eut l'idée de les faire traverser en bateau


Image


On voit bien là que la sécurité de ces quelques brebis
Et bien plus assurée que celle de nos concitoyens
Avec de fortes barrières et un système bien construit
Le danger n'a plus qu'à trouver un autre chemin


Image


Un pêcheur qui passait par là et voyant ce ponton
Me fit la réflexion que la construction semblait frêle
Et quand je lui précisais que ce n'était point pour des moutons
Il me répondit que l'ingénieur devait être une sacrée brèle


Image


Il ne vit pourtant pas la "jolie" signalisation
Qui avait dû être posée là par un autre instruit
Dans quelle cervelle a pu naître une telle installation ?
Surtout quand on pense au monde d'aujourd'hui !


Image


Quoi qu'il en soit il faut bien vivre...
Sans se prendre la tête ni voir le danger
Car l'important reste d'atteindre l'autre rive
Sans trop réfléchir ni vouloir se venger


Image
Modifié en dernier par Philippe Raybaudi le 21 mai 2015, 07:35, modifié 2 fois.
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Jean-François
Messages : 3343
Enregistré le : 04 nov. 2004, 22:29

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Jean-François » 21 mai 2015, 07:20

Les élèves ont inventé un problème mathématique sur la pétition.
Le maître, école du Freney d'Oisans

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 21 mai 2015, 07:28

C'est EXCELLENT ! :lol:

Ils vont maintenant pouvoir plancher sur la vitesse de remplissage du réservoir du Lac du Chambon dont il va falloir relever sensiblement le niveau pour installer le Pont flottant ; ce qui va ravir à la fois les yeux (car un lac presque vide c'est moche), EDF (et sa production d'électricité) et Monsieur Dode propriétaire de la base nautique... qui pourra probablement exploiter son affaire (malgré ce pont flottant) sur une moitié de la surface du plan d'eau.
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Brigitte
Messages : 140
Enregistré le : 31 mars 2011, 16:51
Localisation : Clavans en Haut Oisans

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Brigitte » 25 mai 2015, 21:29

Je poste le message que j'ai reçu de monsieur JY. Noyrey, maire le l'Alpe d'Huez après mon envoi du lien pour signer la pétition.
Je n’ose même pas imaginer si la route de l’Alpe restait fermée du 10 janvier au 10 avril.........
"Quand on a le ventre plein, on est repu, on ferme les yeux et on fait la sieste, du coup on ne voit pas celui d'à côté qui a le ventre creux !"
Confucius*
*Non ce n'est pas de lui, c'est de moi, Brigitte.



Bonsoir Madame Monnet,
Nous sommes tous pour l’ouverture de la route et du tunnel mais très franchement a un moment ou nous voyons bien que seule la nature décide des aléas liés aux risques majeurs, comment pouvez vous demander à quiconque de faire au plus vite pour une ouverture de route qui me semble vraiment dangereuse et certainement beaucoup plus impactant pour l’avenir que ce que nous pensons actuellement.
La recherche d’un autre passage plus accessible et moins dangereux pour le long terme me semble plus être un objet de demande de votre part plutôt que l’ouverture de cette route qui mobilise déjà certainement de nombreux services qui n’auront a cœur que de faire au mieux.
C’est une simple réflexion que je me permet de vous faire face à cette pétition, que je comprend néanmoins face à l’impact que ce glissement de terrain va poser .
Cordialement
J Yves Noyrey
Loupe à l’œil !

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 25 mai 2015, 21:38

Image

Cabu et Wolinski sont fiers de toi ami Lionel :lol:
Modifié en dernier par Philippe Raybaudi le 30 mai 2015, 21:44, modifié 3 fois.
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 26 mai 2015, 07:21

Bonjour à tous

Suite à la réunion de travail que nous avons eue avec Monsieur le Préfet de l'Isère, jeudi 21 mai 2015 (durant la manifestation du « Collectif du Chambon » dans les rues de Grenoble) je vous adresse ce compte-rendu pour vous apporter mon éclairage sur cet entretien.

Tout d'abord, nous devions être reçus par le Chef de Cabinet de la Préfecture de l'Isère et nous avons eu la surprise de voir arriver Monsieur Jean-Paul Bonnetain (le Préfet) avec toute son équipe ; cela peut paraître un détail pour certains, mais je crois que c'est un geste hautement symbolique (certes !), mais cela montre surtout (je le crois vraiment) une volonté d'implication forte et une prise de conscience (au moins de sa part) de la situation catastrophique que nous vivons avec l’émergence du mouvement populaire qu'elle provoque.

Monsieur Bonnetain nous a immédiatement tenu des propos sur son souhait de ne rien promettre d'impossible à entreprendre et en même temps de ne pas faire de langue de bois ou de sous-estimer la situation en Haute Romanche et en Guisane. Il a particulièrement appuyé sur la situation économique et humaine de cette fermeture du Grand Tunnel du Chambon et s'est montré sous un jour qui n'est pas très habituel pour un fonctionnaire de cette stature.

Passées les présentations d'usage et les bonnes intentions, Monsieur le Préfet est entré immédiatement dans le cœur des problématiques actuelles que sont, d'une part, la pérennité de l'ouverture de la RD1091 (prévue comme tout le monde le sait au 10 juillet 2015) et, d'autre part, les actions qu'il faut nécessairement entreprendre pour aider très rapidement les socio-professionnels (et l'ensemble de la population) dans cette situation économique catastrophique.
Monsieur Bonnetain de rajouter qu'il était conscient que l'on risquait un drame et qu'il n'était pas acceptable de pousser certains à une pareille extrémité : « Il faut agir avec pragmatisme et célérité ! » et surtout communiquer promptement pour que la population se sente soutenue et puisse effectivement suivre (au jour le jour) la progression des travaux.
À ce sujet, il a demandé qu'un compte Facebook (ou autre page web) soit immédiatement ouvert sur l'entreprise en charge du chantier afin que tout un chacun puisse voir en temps réel ce qui se passe dans ce tunnel.

Monsieur Bonnetain est ensuite entré dans le vif du sujet par la proposition que nous avons faite d'installation d'un pont flottant permettant une ouverture pérenne et sereine de cette route 1091 sur ce passage difficile du Lac du Chambon. Il n'a absolument pas éludé cette question bien au contraire ; puisque cette solution est restée au centre des échanges et sera exploitée si les désordres géologiques du secteur devenaient impossibles à contrer ou si la réparation du Grand Tunnel du Chambon se révélait insuffisante ou s'éternisait.

« Toutes les solutions d'itinéraires alternatifs ont été recherchées et il n'y en a aucune » si ce n'est celle tout à fait insatisfaisante de l'aménagement de la piste d'en face qui coûterait au bas mot 2 millions et demi d'euros pour n'en faire qu'une sorte de « chemin pastoral » improbable et dangereux. Monsieur Bonnetain de reconnaître alors avec son équipe qu'en cas de nouveaux désordres sur ce tunnel on serait obligé d'envisager immédiatement ce pont flottant.

Pourquoi alors ne pas le prévoir tout de suite ? Cette question est dans tous les esprits et la réponse est multiforme. Je vais tenter d'éclaircir cette situation qui est à la fois complexe mais qui n'est probablement pas du tout utopique ; ce qui est déjà rassurant (quelque part !)

D'abord, l'installation du pont flottant (si nous l'envisagions aujourd'hui) ne pourrait pas s'engager sans que le niveau de l'eau du lac soit à sa hauteur d'exploitation pour EDF, soit entre les côtes 1025 et 1030.
Avec une côte actuelle d'environ 1006, il faut entre trois et quatre semaines à EDF pour remplir le lac du Chambon et si on envisage ensuite deux à trois semaines de travaux pour l'aménagement des berges et le montage du pont flottant (avec des cadences et des équipements adéquats), nous nous retrouvons là (à peu près) à la dernière date prévue d'ouverture de la RD1091 : le 10 juillet, si rien d'autre ne vient contrecarrer les travaux actuellement engagés.

Alors on peut bien entendu regretter que l'on n'anticipe pas le transport et le remisage de tous les éléments de ce pont flottant à proximité du site (ainsi que le remplissage du lac) pour envisager de raccourcir les délais de son utilisation éventuelle en cas de besoin, mais tout le monde a conscience que ce n'est pas une mince affaire et que cela va demander quelques levées de fonds substantielles. Cela dit, je reste persuadé que vu l'état de ce Tunnel du Chambon et des désordres géologiques qui continuent de s'amplifier (écartement de la faille de 6 mm/jour), il serait opportun d'envisager de se préparer à l'installation de ce pont.
Malheureusement, je n'ai pas le pouvoir de prendre les décisions et de toute façon je ne suis pas spécialiste en la matière. Chacun devra prendre ses responsabilités en cas de pépin... Mais soyons (un peu) optimiste !

En attendant, Monsieur le Préfet a donné l'ordre de l'intervention immédiate des ingénieurs et experts du Centre National des Ponts de Secours (CNPS http://www.cnps.developpement-durable.gouv.fr) qui de concert avec EDF et le Conseil départemental de l'Isère doivent rapidement fournir un rapport logistique de mise en œuvre chiffré de ce pont flottant qui permettra (si le besoin s'en faisait sentir) de mettre en place cette solution alternative plus rapidement ; ce n'est tout de même pas une mince affaire de déployer une chaussée flottante de 6,5 mètres de large sur 2400 mètres de long… Nous attendons donc avec impatience les conclusions et les propositions techniques de ce dossier qui devraient probablement s'appuyer sur les solutions techniques de l'entreprise metalfabrication.fr.

Pour poursuivre sur les débats concernant la RD1091, une phrase prononcée durant cette réunion de travail n'a échappé à personne :
« À propos de cette voie de communication, hautement stratégique d'un point de vue touristique, il faut sortir du curatif et faire du préventif ! »

Ce point de vue est aujourd'hui partagé de tous d'autant que cet événement sur le Grand Tunnel du Chambon a mis en exergue la grande fragilité de cette voie de communication que constitue la RD1091 entre Bourg d'Oisans et Monêtier-les-Bains ; toute rupture de communication du côté du bassin versant de la Romanche laisse les populations de la Haute Romanche (La Grave, Le Chazelet, Villa d'Arène, etc.) totalement isolées lors des fréquentes fermetures du Col du Lautaret. C'est tout à fait inacceptable si l'on considère le nombre d'habitants impacté par cet isolement, qui se retrouvent privés de moyen de sortir de cette zone (pour se rendre au travail ou rejoindre les écoles, les services de soins, etc.) et qui ne peuvent plus compter sur le passage des touristes qui représente en moyenne 80 % de la survie économique de ces habitants de haute montagne.

Soit on se résigne à revenir à la situation du début du 20ème siècle où ces montagnes étaient presque désertes, soit on décide de mettre, une fois pour toute, les moyens dans les voies de communication ; je dis « voies » au pluriel car je pousserais volontiers le sujet au-delà de la RD1091 et je serais d'avis que le désenclavement de cette partie du territoire français soit également porté sur les moyens de communication numériques : Ce secteur géographique est, depuis l'avènement d'Internet, très largement abandonné en terme d'investissements et d'infrastructures modernes de communication et reste en zone grise ou trop souvent en zone blanche.

Le Haut-Oisans et les vallées de la Romanche et de la Guisane ne sont pas des « réserves d'indiens » où les cerveaux de quelques irréductibles gaulois seraient mal oxygénés.
Bien au contraire !
Le soulèvement populaire en marche aujourd'hui démontre bien que les globules rouges sont parfaitement actifs…

De fait, cette région a besoin d'une réflexion globale sur la refonte totale de cette route touristique hautement stratégique entre la France et l'Italie où 2400 véhicules passent en moyenne chaque jour.

C'était l'ancienne Route Nationale 91 et c'est la seule voirie gratuite qui est interdite au gros gabarits pour le plus grand bonheur des cyclotouristes, des motards, des participants de rallyes de véhicules anciens ou des amoureux de la nature qui peuvent profiter des neiges éternelles du Massif de l'Oisans dans le Parc National des Écrins.

Elle dessert des stations internationales telles que l'Alpe-d'Huez, Les 2 Alpes, Serre-Chevalier et de nombreux villages de haute montagne ou de petites stations touristiques (La Grave – La Meije, Le Chazelet, Monêtier-les-Bains, etc.)

La population locale vit maintenant (avec la fermeture totale de la RD1091) la plus grande dépression économique de ces 100 dernières années ; depuis l'avènement des stations de ski et le retour des habitants dans ces contrées montagneuses dans les années 50' alors qu'à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle les populations de ces montagnes avaient largement déserté pour chercher du travail en usines ou migrer à l'étranger.

Conscient, semble-t-il, de cette situation inacceptable, Monsieur Bonnetain nous a parlé du « CPER Massif des Alpes ».
Cette convention interrégionale devrait, d'après lui, permettre de trouver une partie des fonds pour financer une reprise d'ensemble de cette route de Grenoble à Briançon avec une volonté affichée de revoir (sur une ou deux décennies) toutes ces infrastructures laissées à l'abandon par l’État.
Le département de l'Isère et surtout celui des Hautes-Alpes n'ayant absolument pas les budgets pour entreprendre des travaux de cette envergure d'autant plus que l’État (à l'époque du déclassement de la RN91 en RD1091) s'était préalablement occupé de ne plus rien dépenser (ou presque) sur cet axe routier durant trois années pour pouvoir laisser le « bébé » aux départements avec un budget minimum : Ce sont ces trois dernières années qui ont servi de référence au report des financements de l’État vers les futurs administrateurs que sont aujourd'hui les départements de l'Isère et des Hautes-Alpes.

Où comment faire des économies sur le dos des usagers ;-)
Comme si la pression fiscale ne suffisait pas !

Le deuxième sujet de préoccupation de Monsieur le Préfet est (comme on pouvait s'en douter) la situation économique désastreuse que cette fermeture inopinée de la RD1091 provoque aujourd'hui avec les conséquences induites sur l'avenir de l'économie locale.
Il nous a donc fait part de sa volonté d'aider les socio-professionnels.

La première des solutions qu'il propose de mettre en place rapidement est une Cellule d'entraide administrative destinée à monter les dossiers des entreprises en difficultés qui en feraient la demande à ses services.
Cette Cellule éviterait aux professionnels de devoir s'épuiser à frapper à toutes les portes (banques, RSI, Urssaf, Services fiscaux, fournisseurs, etc.) pour trouver les moyens de passer ce cap d'inactivité ou de pertes sèches alors que certains supportent des emprunts et des charges incompressibles.
La Cellule recevrait également en traitement les courriers recommandés des banques, fournisseurs, greffes des tribunaux de commerce (cessations de paiement), etc. pour que les procédures se poursuivent à l'amiable et que les entreprises et les emplois soient préservés.

En parallèle de cette Cellule d'entraide administrative, Monsieur Bonnetain souhaite mettre en place avec les CCI, les banques et d'autres sources non précisées un fonds de solidarité permettant, par exemple, des prêts à taux zéro (pour les entrepreneurs qui pourraient assumer leur remboursement) ou des aides directes qui compenseraient le manque à gagner durant cette période de disette de trois mois.
Combien d'entreprises peuvent se permettre d'assumer 12 mois de charges avec seulement 9 mois de travail ?
C'est une question à laquelle il faudra bien trouver des réponses très rapidement (en aides sonnantes et trébuchantes) sinon il va y avoir inévitablement du casse-pipe…

Espérons, quatre jours après cette réunion en Préfecture de l'Isère, que tous les services de l’État sont déjà sur le pied de guerre et que l'on n’assomme pas en plus les victimes de cette « aventure » sous le prétexte des jours fériés et des « ponts » du mois de mai.
Je suppose que les corps des victimes du vol 4U9525 de l'Airbus A320 de la compagnie GermanWings ont été recherchés tous les jours, samedis et dimanches compris ! « Merci de bien vouloir faire aussi bien pour des vivants que pour des morts ! » est une phrase entendue en réunions publiques.

Ensuite, dans une tentative pragmatique de répondre immédiatement à quelques demandes de la population (relayées par notre « Collectif du Chambon ») Monsieur Bonnetain a ordonné la levée de l'interdiction de navigation de nuit des navettes fluviales durant les épreuves sportives afin de faciliter les déplacements des participants et des spectateurs qui souhaiteraient rejoindre leurs manifestations dont certaines débutent avant le lever du jour ou se terminent après le coucher du soleil ; dans l'espoir de soutenir, quelque peu, les hébergeurs de la Haute Romanche.

Enfin, afin de sécuriser les transports des écoliers et collégiens sur ces mêmes navettes, Monsieur le Préfet demande au SDIS38 d'assurer cette responsabilité avec la présence d'un zodiac et d'un plongeur.
Pour la petite histoire cette sécurité n'était toujours pas en place ce soir pour la transhumance hebdomadaire de nos chères têtes blondes ; mais il est vrai qu'aucun fils de ministre n'est copain de classe de nos enfants ou bien il serait certainement « exfiltré » par un Dragon EC145 de la Sécurité Civile !

Merci d'avoir pris la peine de me lire jusqu'au bout, en ce Lundi de Pentecôte 25 mai 2015

Philippe Raybaudi
Modifié en dernier par Philippe Raybaudi le 28 août 2015, 13:25, modifié 1 fois.
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Avatar du membre
Philippe Raybaudi
Messages : 248
Enregistré le : 08 sept. 2004, 13:09
Localisation : Puy-le-Haut
Contact :

Re: COLLECTIF DU CHAMBON - RD1091

Message par Philippe Raybaudi » 29 mai 2015, 23:30

Tunnel du Chambon le 29 mai 2015 : La situation s’aggrave !

Une question se pose maintenant ! :
Quelle est la nouvelle date d'ouverture de la RD1091 ???


"Le communique de(s) la préfecture(s) :

Suite à la fermeture du tunnel du Chambon sur la RD1091 reliant Grenoble à Briançon le 10 avril dernier en raison du risque d’effondrement partiel de sa voûte dû à un important mouvement de terrain, le Département de l’Isère a immédiatement engagé les études puis des travaux de confortement.

Les travaux consistent à renforcer la voûte du tunnel par une contre voûte en béton armé sur la section affectée par des mouvements géologiques repérés par les instruments de mesures. La préfabrication du coffrage a été réalisée par l’entreprise comme prévu, la livraison et l’assemblage du coffrage sur site ont été engagés ce mardi.

Des désordres géologiques de plus grande ampleur sont constatés aujourd’hui sur l’ensemble du versant de montagne. Ces derniers imposent d’adapter la solution initialement retenue avec l’objectif de réduire au maximum la durée du chantier, de minorer l’impact de cette situation sur les territoires, tout en ménageant la sécurité des ouvriers intervenant sur le chantier.

La seule solution technique envisageable consiste désormais à démolir la voûte endommagée en faisant précéder cette démolition d’injections de coulis de ciment qui doit démarrer très rapidement, pour stabiliser la roche et prévenir d’éventuelles chutes de blocs à l’occasion de la démolition.

Ce dispositif a été convenu entre les 2 départements, les services de l’Etat de l’Isère et des Hautes Alpes et les maires des communes directement impactées lors d’une réunion tenue ce 29 mai 2015.

Un nouveau point de situation sera effectué chaque fin de semaine. Parallèlement :

* Les moyens consacrés au transport de personnes par bateaux seront amplifiés ;

* l’État, les collectivités territoriales et les chambres de commerce et d’industrie mobilisent le dispositif d’aide aux entreprises et poursuivent la recherche de moyens complémentaires."
"La différence est un bien commun"
Philippe
"Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"
Gandhi

Répondre