1450, Canal Sarrasin de Villard Reculas

CANAL SARRASIN DE VILLARD RECULAS
Première apparition du canal comme une nouveauté en 1450.

Pendant tout le Moyen Âge, le Villard Reculas, agglomération de 150 habitants en 1339, a dû quérir son eau dans des outres de peau de chèvres à Huez, à 4 kilomètres de là, et par des « chemins terribles ».
Au XVe siècle, le Dauphin fit à ce malheureux pays largesse d'un aqueduc sorte de « bisse (un des noms héraldiques du serpent, posé en pal et ondoyant) » à la mode Valaisanne que les habitants on construit et entretiennent eux-mêmes et qui, sur 8 km, apporte les eaux du Lac Blanc des Rousses, avec 1077 mètres de chute.

C'était encore une des curiosités les plus célèbres de l'Oisans au début du 20e siècle.

Nota : « Sarrasin » est employé traditionnellement, dans ce contexte, comme un repère, dont la datation reste incertaine et lointaine pour les habitants.

Sources : Archives André GLAUDAS. Fiche No 1450-1
André Allix, l'Oisans au Moyen Âge (P. 112 No 1 et P. 205)
Le Docteur Roussillon (Essai historique et statistique sur l'Oisans p. 135.)

Illustration d’article : Photo aérienne, en bas à gauche Villard Reculas, dépression au centre de l’image, le canal Sarrasin.
Vue IGN de 1956.

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans HISTOIRE, RANDONNÉE, ROUTE, VILLAGE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.