Accident au Pas-de-l’Âne

ACCIDENT AU PAS-DE-L'ÂNE
Voici la retranscription d'un  article paru dans Impartial Dauphinois du 22 novembre 1861.

Je ne suis pas parvenu à trouver le lieu précis "le Pas-de-l'Âne […] sur le chemin qui conduit de Venosc à la Bérarde", mais la portion d'ancienne route qui part du Plan-du-Lac jusqu'au troisième lacet de l'actuelle route était souvent obstrué par les éboulements et elle était réputée comme "mauvaise". 

Impartial Dauphinois du 22 novembre 1861 dans la Chronique Locale et Départementale.

"Le 14 de ce mois, Louis Roudier et Jacques Paquet, de Saint-Christophe-en-Oisans, revenaient du hameau des Étages et suivaient avec leurs mulets chargés de beurre et d'œufs, le chemin qui conduit de Venosc à la Bérarde.

À l'endroit nommé le Pas-de-l'Ane, un éboulement de terre, descendant de la montagne, entraîna hommes et mulets au fond d'un précipice qui borde le chemin. Paquet en a cependant été quitte pour quelques contusions; Roudier a eu une jambe cassée ; l'un des mulets a été tué, et leur cargaison, qui pouvait valoir de 600 à 700 fr. a été complètement perdue."

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans PRESSE, VILLAGE, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.