Bisouarts & Porteballes…

LES COLPORTEURS DE L'OISANS DANS l'ŒUVRE DE FRANÇOIS RABELAIS

C’est par un hasard fortuit que je suis tombé sur ce texte de François Rabelais. Le mot porteballes m’a interpellé, quelques recherches sur internet m’ont apporté un début de piste à explorer.

Œuvres de Rabelais
Par François Rabelais, Charles Esmangart, Éloi Johanneau
Publié par Dalibon, 1823

bisouarFrançois Rabelais

La Pantagrueline Prognostication de 1535,
Almanach infaillible pour l’an perpétuel de l'estat d'aulcunes gens.

Le texte de François Rabelais
A la lune, comme bisouarts et porteballes, veneurs, chasseurs, asturciers, faulconniers, courriers, sauniers, lunatiques, folz, ecervelez, acariastres, esvantez, courratiers, postez, laquays, nacquetz, matelotz, chevaucheurs de escurye, alleboteurs, n'auront ceste année guères d'arrest. Toutesfoys ne yront tant de Lifrelofres à sainct Hiaccho comme feirent l'an D.xxiiii. Il descendra grand abundance de micquelotz des montaignes de Savoye, & de auvergne: mais Sagitarius les menasse des mules aux talons.

l'annotation par Charles Esmangart, Éloi Johanneau nous indique :
"Ci-dessous encore, au chap. v de la prognostication pantagruéline :
bisouarts ..., laquays, nacquets, voyrriers, estradiots. Ceux qu'on nomme bisouarts sont proprement les habitants des montagnes du Haut-Dauphiné, et particulièrement ceux de la vallée du Bourg-d'Oisans. Comme le pays ne leur fournit pas de quoi subsister, et qu'au contraire ils courroient risque d'y mourir de faim, pendant dix mois de l'année qu'ils y sont assiégés par les neiges, ils sortent de leurs montagnes avant l'hiver, et se répandent en différentes provinces, où, entre autres marchandises, ils vendent de petits livres, à feuilles brochées, tels que des ahnanachs, des Jeans de Paris, des…" [je n'ai pas la suite du texte]

Ce contenu a été publié dans COLPORTEUR, HISTOIRE, NEWS, TEXTE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.