Bonne et heureuse année 2016

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2016

Chaque année c’est la même chose, trouver une carte de vœux originale et touchante à envoyer et à partager sur le site Freneytique.
Cette année, plus que jamais, je souhaitais partager dans un langage universel un message tout aussi universel…
tous les ans c’est la même chose, la page blanche et les méninges en roue libre avant de trouver un début de piste, une idée concrétisée sous la forme d’une petite vidéo en ligne… mais cette année, le contexte sans doute ne m’a pas aidé, je n’y suis pas arrivé…
Alors, comme souvent, quand je ne sais pas quoi dire et faire, je comble le vide du papier en dessinant. Je laisse filer les idées sur le papier, porté par la plume, ses pleins, ses déliés… le noir, le blanc, un trait puis deux, puis un dessin, puis dix, puis une histoire. Une petite histoire sans mot, universelle comme un bout de chemin entre bruits et silences.
Je vous propose de la partager.

Dans les prochains jours, le site verra quelques modifications apparaître.
– Sur la page d’accueil, la création d’une rubrique archives appelant de façon aléatoire, l’un des 300 articles traitants de l’histoire et du patrimoine de l’Oisans, cette nouvelle rubrique viendra en remplacement de celle intitulée « Tunnel du Chambon », créée tout spécialement après la fermeture de la RD 1091, et qui me permettait d’assurer la mise en ligne des très nombreuses informations diffusées au plus fort de la crise.
– Toutes les nouvelles propres au nouveau tunnel du Chambon et à la RD 1091 seront traitées maintenant dans la rubrique Histoire, patrimoine et vie locale. (Elles sont accessibles par le menu > Notre histoire > Grand Tunnel du Chambon.)
– La rubrique « Dessins de presse », quant à elle, créée tout spécialement lors de la crise du Chambon a été soumise aux votes, pour sa suppression ou son maintien, lors de l’Assemblée générale de l’association Freneytique qui s’est tenue le 14 décembre 2015. L’unanimité pour le maintien de cette rubrique, consulté par une moyenne de 4000 visiteurs chaque mois.

– Les articles sur le patrimoine seront à nouveau mis en ligne avec la périodicité habituelle, soit un article par mois.

Très prochainement, je dévoilerai plus en détail, le nouveau projet de livre associatif (le 5e après « Un si pur souvenir », « l’école engloutie », « Chambon dans l’ombre d’un géant » et « Légendes choisies du Pays d’Oisans »), sur les « Faits divers du XIXe siècle en Oisans ».

Voilà, je pense que presque tout est dit, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne et heureuse année 2016 au nom de l’association Freneytique.

Avant de vous quitter, trois petites choses :
– Comme chaque année, en fin de page, un poème de circonstance pour conclure ce premier article de l’année.
– L’association Freneytique reprendra ses activités à partir du lundi 11 janvier 2016, à 19 h 30, soirée galette des Rois, programme et projection d’un film amateur sur l’Oisans.  
– Je sais, j’ai plus de ventre que sur le dessin…

 Cliquez sur le dessin pour l’agrandir, puis cliquer sur la droite pour passer à la page suivante, sur la gauche pour passer à la page précédente.

01-2015Strip-Carte-de-voeux-03-2015Strip-Carte-de-voeux-05-2015Strip-Carte-de-voeux-07-2015Strip-Carte-de-voeux-09-2015Strip-Carte-de-voeux-11-2015Strip-Carte-de-voeux-13-2015Strip-Carte-de-voeux-

15-2015Strip-Carte-de-voeux-

Liberté
Paul Éluard
Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démenteJ’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
Liberté.

Paul Eluard 1942

 

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans ASSOCIATION, NEWS, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.