Chemin du facteur de Villard-Reymond

CHEMIN DU FACTEUR DE VILLARD-REYMOND
Des Panoramas vertigineux sur Le Bourg d'Oisans et sur sa plaine. 
Carte SD capacité XXL conseillé pour ne rien rater de cette superbe promenade.

Les recommandations d’usage :
De bonnes chaussures, une protection contre les agressions du soleil et d’un orage soudain (penser à consulter le bulletin météo avant votre départ), une trousse de premiers secours pour les petits bobos dans un sac à dos contenant également de l’eau fraîche en quantité suffisante et de quoi vous alimenter sont la condition sine qua non à une sortie réussie. Indiquer votre destination (et ne pas vous en écarter) et votre heure de retour estimative à des personnes susceptibles de lancer une alerte en cas de retard exagérément anormal.

La promenade :
Ce chemin fut jusqu'au début du siècle dernier la seule et principale voie d'accès pour les habitants des villages de Villard-Reymond et Villard-Notre-Dame au chef-lieu du canton, Le Bourg d'Oisans.

Bien que le sentier soit large, facile, bien entretenu et agréable (il est en grande partie en sous-bois), il n'en demeure pas moins que deux passages peuvent susciter quelques problèmes, j’y reviendrai plus tard.
L'accès au village de Villard-Reymond par le chemin du facteur nécessite environ 2h303h et un peu plus de 6 h pour réaliser la boucle par le Col Saint-Jean, redescendre par le Puy avec une arrivée à La Paute.

Conseil : Partez avant 9 heures pour voir la brume matinale se retirer de la pleine du Bourg d’Oisans.


Depuis Le Bourg d’Oisans, suivre la direction de la montée du Belvédère dominée par la montagne du Prégentil. Cette montée se situe au-dessus et à gauche du collège.
Arrivé au sommet de la route, il vous faut trouver un panneau directionnel (parfois trop clairsemé) pour le chemin du facteur.
Suivez le chemin qui part vers la droite et vous arriverez au-dessus d’un merlon (digue protectrice en pneus). Pour accéder au chemin du facteur (qui serpente en face, de l’autre côté du merlon), il vous faut passer la première difficulté constituée de marches en pneus « taillées » à même le merlon. Pas de main courante et des marches peu commodes.
Les lacés se succèdent, déjà les premiers efforts, très rapidement récompensés par une vue superbe sur la légendaire montée de l’Alpe d’Huez et ses 21 virages mythiques.

La deuxième difficulté avec quelques passages vertigineux, étroits, un reliquat de câble en guise de main-courante et quelques tors à béton comme garde-corps improvisé.
Le chemin disparaît ensuite un long moment dans la forêt domaniale de Bourg d’Oisans.

Les virages étayés de pierres sèches se succèdent. L’ascension se poursuit à l’ombre des grands arbres. Le chemin débouche sur une clairière qui laisse deviner une partie du Prégentil ainsi que le chemin qui vous mènera au col Saint-Jean.

Encore quelques efforts et vous voilà arrivez au col de Solude.
Une visite au très beau village de Villard Reymond, une petite pause pour apprécier le paysage qui s’offre à vous. Cherchez l’oratoire Saint-Jean-Baptiste, il est un peu caché dans le village, mais sa statue vaut le coup d’œil.
Puis, suivre la direction du Col Saint-Jean (en direction de l’antenne relais). Par un petit détour vous pourrez admirer la chapelle Sainte Philomène un peu à l’écart du chemin.


Suivez la route qui devient route carrossable puis voie carrossable jusqu’au bout. Enfin avant d’entrer sur le chemin qui vous mènera au col Saint-Jean, faites demi-tour sur vous-même et admirer le paysage à l’avant-plan Villard Reymond au fond la montagne du Grand Renaud.


La traversée jusqu’au col Saint-Jean vous autorisera à succomber à la tentation de la contemplation du panorama unique sur la pleine du Bourg d’Oisans.

Arrivé au col, le casse-croûte, une petite pause avant d’attaquer le chemin en direction du Puy.
Le chemin descend tout le long sous la forme d’une succession de long zigzag en forêt. Cette dernière occulte complètement la verticalité du versant sur lequel vous évoluez, sauf en quelques trouées qui laissent apparaître le fond de la vallée et les minuscules toits des maisons. Vertigineux !

Arrivé à la ruine du Puy, encore une quinzaine de minutes d’efforts un peu éprouvantes pour les jambes, avant de rejoindre la Paute ou le Bourg d’Oisans .

Balade inoubliable !

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans RANDONNÉE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.