Colporteur Musique

AIR DE L’OISANS

Je te salue sommet des Grandes Rousses,
Où l’anémie trouve la guérison
Mon beau soleil qui fait les jambes rousses
A fortifié notre constitution
En visitant le Clôt ou la Sarenne
Le Pré Gentil ou bien les trois Villards
Dans les coteaux, j’ai cueilli l’espérance
Et maintenant je suis frais et gaillard.

Refrain :
Fiers enfants de l’Oisans, dans nos belles campagnes.
Puisons la vraie gaieté, la force et la santé,
Aimons à respirer l’air pur de nos montagnes.
C’est la vrai liberté! La liberté !

J’ai parcouru Auris et les Alberges,
L’Alpe d’Huez, Bérarde et Mont de Lans,
Tous les glaciers, tous les riches alpages
Le Bourg d’Arud et le brillant Clavans
J’ai remonté la rampe des Commères
Et admiré le beau lac du Chambon
Tout en cueillant de fraîches primevères
Je regrettais d’avoir oublié Bons

Refrain:
Fiers enfants de l’Oisans, dans nos belles campagnes.
Puisons la vraie gaieté, la force et la santé,
Aimons à respirer l’air pur de nos montagnes.
C’est la vrai liberté ! La liberté !

Le Pied Moutet et le vieux pont du Diable
Sont des beautés qu’on n’oubliera jamais
Les grands sapins, rhododendrons, érables
Du froid lac Blanc, de Besse ou du Freney.
J’ai visité le col de la Muzelle
Le Lauvitel, Sardonne et Cuculet
J’y ai cueilli génépi et airelles
Et je reviens heureux.

Ce contenu a été publié dans COLPORTEUR, MUSIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.