Compagnie Universelle d’Acétylène des Clavaux

COMPAGNIE UNIVERSELLE D'ACÉTYLÈNE ET D'ÉLECTROMÉTALLURGIE DES CLAVAUX Une publicité trouvée dans un guide touristique sur l'Oisans datant de 1966. Je ne suis pas convaincu que ce type d'images fasse rêver nos touristes d'aujourd'hui, mais dans les années soixante, on était fier de ses industries, ses usines ou ses aéroports souvent propulsé en tête de gondole des dépliants publicitaires pour venter les points forts d'une région. En 1898, la Cie Universelle d'Acétylène et d'Électro-Métallurgie dont le siège social est à Paris, créait son Usine des Clavaux. Elle construisait pour l'alimenter trois centrales électriques le long de la Romanche : Les Roberts, les Clavaux, Pierre-Eybesse. Celles-ci, nationalisées en 1946 continuent à fournir leur énergie à l'Usine. Un poste à haute tension 60 kV assure la liaison avec le réseau général E.D.F. et apporte l'énergie complémentaire nécessaire. Toutes les fabrications sont élaborées aux fours électriques à des températures de 1500 à 2000°. Ces fours comprennent :
  • 9 Fours électriques monophasés de 4000 kVA
  • 2 Fours électriques triphasés de 10000 kVA
  • 1 Four électrique triphasé fermé de 30000 kVA (Dont on aperçoit parfois la flamme bleutée du gaz en excès brûlant au-dessus des toits.)

L'évolution des techniques a conduit à la construction de fours de plus en plus puissants et le four de 30 000 kVA est actuellement une des plus grosses unités existant en France. Les fabrications sont :
  • Le Carbure de Calcium
  • Le Silicium métal
  • Les ferro-silicium aux titres divers
  • Le ferro-chrome
  • Le ferro-manganèse et le silico-manganèse.
Ces produits sont livrés à l'industrie chimique voisine, à la métallurgie de la Loire et de l'Est et pour une partie importante exportée, en particulier en Allemagne.

L'effectif de l'usine est d'environ 220 personnes. Ce personnel est pour la presque totalité logé par la Compagnie qui dispose de 150 appartements en cités ou villas à proximité de l'usine, ainsi que d'un dispensaire où exercent docteurs et chirurgien-dentiste. Pour les jeunes les colonies de vacances, les facilités données pour l'accès aux stations voisines de sport d'hiver, un terrain de sports complètent les distractions que la télévision apporte à tous. Ainsi, à mi-chemin entre la grande ville et la montagne, dans une vallée étroite mais implantée en un lieu bien ouvert au sud, une activité née à la fin du siècle dernier évolue et se poursuit.
Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans TEXTE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.