Compte rendu de la réunion du 11 mai 2015

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 11 MAI 2015 Je remercie Mme Brigitte Monnet pour son compte rendu très complet.  Et un petit dessin pour accompagner mon analyse, elle aussi toute personnelle de la situation actuelle.  Bonne lecture.  Dernière mise à jour le 15 mai 2015. Le reportage réalisé par France 3 Alpes, il faut attendre la pub et dès les premières minutes vous avez le tournage réalisé le 14 mai 2015, vers 11 h, sur les rives du Chambon, reprises dans le 12//13 avec l’intervention de Mme M-P FLECHON au 12/13 du 15 mai 2015. 12/13 Alpes Le 15 mai 2015, certainement dans la journée, la mise en ligne de la vidéo (tournage Association Freneytique) des off du tournage et la prise de parole et de position de nos élus. Prochainement, la mise en ligne de l’enregistrement audio (assuré par Mme Brigitte Monnet) de la réunion « mouvementée » qui s’est déroulée à Mizoën le 13 mai 2015 à 19 h 30.

DERNIÈRES MINUTES, RDV le 14 MAI À 10H30 AU BARRAGE DU CHAMBON, AVEC FRANCE 3 RHÔNE-ALPES-AUVERGNE. VENEZ NOMBREUX POUR VOUS FAIRE ENTENDRE !

Mise-en-garde Le 11 mai 2015, de 14 h à 16 h. Ces propos sont les miens et n’engagent que moi. Une réunion où l’on nous dit tout mais où l’on n’apprend rien ! Si, on apprend que la route sera ROUVERTE LE 10 JUILLET si tout va bien… Après une présentation de toutes les personnes présentes, un exposé soutenu par un diaporama nous a été présenté. Voir les images. Les études ont démontré et confirmé un grave accident géologique nommé zone de désordres. Après deux campagnes de mesures sur 5 ans, cette étude démontre un affaissement et gonflement du terrain. De 1cm en 48 h les mesures du 10 mai 2015 passent à 1cm en 24 h. Du coup, un changement de stratégie est mis en place. Vous pouvez entendre clairement les propos des ingénieurs qui disent : «  On est sûr de rien, on a du mal à expliquer, ce n’est pas clairement établi, les mouvements sont superficiels. » Ce qui est sûr, ce sont les plaques de bêton du tunnel qui tombent et la rapidité de l’évolution. Comme l’a souligné monsieur le maire du Bourg d’Oisans, c’est le troisième report de délai car l’on n’est pas sûr des éléments. L’incertitude est totale et on construit du définitif sur des hypothèses. Les failles sont étudiées et les balises de marquages relevés au quotidien. Les relevés millimétriques quotidiens démontrent que la faille importante s’ouvre de plus en plus. Les ingénieurs et la direction des routes s’appuient essentiellement sur les problèmes de sécurité.La zone de travail est de faible superficie et il est impossible de faire intervenir plus de 20 techniciens en même temps. On nous parle beaucoup d’argent et de sécurité. « Il faut un délai de 15 jours pour les contraintes de livraisons des éléments de construction, le gabarit métallique et le béton (330 tonnes).Cette installation devrait pouvoir supporter la voûte. Les tâches sont très compliquées, la technicité du chantier a un coût, beaucoup de postes différents, les intervenants se superposent. Une entreprise de forage va faire des tests de reconnaissance. La solution sera lourde et on aura du mal pour l’évaluation par calcul. Il faudra peser le pour et le contre. Les agents de l’entreprise travaillent 50 h par semaine à la limite de la réglementation. Les services de l’état travaillent depuis des mois. La galerie n’est pas une science exacte, il faut adapter la technicité à la sécurité. » « Quant à la route forestière, en rive gauche de 5,300 km, ce sera compliqué mais on sait le faire. Le projet sera chiffré mais le coût et le délai ne doivent pas entrer en concurrence avec le tunnel. Ce ne sera pas la solution retenue, risques d’avalanches validé par le RTM. » Les personnes concernées ont le sentiment que le chantier n’avance pas. Déjà 4 semaines de fermeture et personne ne voit rien venir. La population commence à se plaindre et la colère gronde au fond des vallées. Il serait bien que les 15 jours de juillet soient compressés pour une ouverture le 1° juillet. Le report de TVA et les charges sociales reportées ne sont pas une solution puisqu’il faudra de toute façon les payer. Pour mon sentiment personnel, les services de l’état et les acteurs économiques ne sont pas sur la même ligne d’horizon. Il y a beaucoup de conditionnel, d’incertitudes et d’hypothèses. (Propos vérifiables sur la bande son.) Voici l’échange que nous avons eu à la sortie de la réunion avec Mme M-P FLECHON. qui m’a interpellé. MPF - Nous vous entendons et on essaiera de faire converger nos lignes. BM - Personnellement, je doute, car nos objectifs sont opposés. Je me fais l’avocat du diable car pour mon cas, le tunnel peut bien rester fermé 6 mois, ça ne changera rien à ma vie. MPF - Je veux bien que vous soyez l’avocat du diable mais je ne veux pas être la tête de turc. BM – Madame imaginez seulement que votre salaire ne soit pas versé durant trois mois, je vous vois bien faire la grève et défiler dans la rue. MPP – Ça n’a rien à voir. BM – Mais c’est justement ce que les habitants vous disent. Fin de la discussion.  
Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans GRAND TUNNEL DU CHAMBON, ROUTE, VILLAGE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.