Élargissement du Tunnel de l’Infernet en 1916-1917

ÉLARGISSEMENT DU TUNNEL DE L'INFERNET EN 1916-1917
Je remercie Marthe, qui a eu la gentillesse de me prêter cette superbe photo, ainsi que pour son autorisation à la partager sur internet. 

Certaines images véhiculent une telle atmosphère, qu'elles semblent raconter, sans un mot, un pan de notre histoire.

À la fin du XVIIIe siècle, les ingénieurs Joseph DAUSSE et Pierre ROLLAND terminent leur rapport sur les améliorations et modifications à apporter au tracé de la Petite Route de l'Oisans, rapport qu'ils remettent à Joseph FOURIER, mathématicien et Préfet de l'Isère à cette époque. Ce dernier, organisera un peu plus tard, une visite sur la Petite Route, accompagné par le botaniste Dominique VILLARS, qui connait bien l'Oisans car il y a mené en partie ses recherches, et de l'homme politique Vizillois, Jean-Paul DIDIER.
Le Préfet FOURIER fera du projet d'aménagement de la Petite Route une de ses priorités, et, en 1804, les premiers travaux seront lancés sur la partie basse, à l'aval du hameau de La Rivoire. On fera alors appel à l'ingénieur Grégoire Anselme PERRIN, secondé de M. AMORI, puis M. POLONCEAU. Les travaux du percement du tunnel de l'Infernet se déroulèrent entre fin 1807 et 1808. Entre 300 et 400 ouvriers travaillèrent pour réaliser cette galerie. Les mémoires de Grégoire Anselme PERRIN* racontent cette épopée avec force et grandiloquence.

Au début du XXe siècle, la route voit de nouveaux aménagements, dont une rehausse de 5 m, par rapport à son ancien tracé qui traversait le village du Freney. Pour cette modification, le tunnel sera élargi et sa pente redressée. C'est lors de ces travaux que cette photo a été prise, sans doute vers 1916-1917. En bas à droite, l'homme moustachu, qui tient la broche du marteau-piqueur est M. Maurice VAYR. Le bel et fier Italien venu de Suze épousera la même année Melle Marie, Julie, Amélie REY que beaucoup reconnaîtront sous le nom de "La Mélie", notre centenaire, maman de Marthe Mortemousque, qui a eu la gentillesse de me prêter cette photo.

La route connue encore d'autres modifications entre 1928 et 1936, avec la construction du Barrage du Chambon.
Quant au tunnel de l'Infernet, durant les années de 1995 à 1998,  il subit un gros "lifting" avec un nouvel élargissement, un éclairage partiel et une couverture intérieure bétonnée faisant disparaître les infiltrations qui formaient de grosses gouttes qui s'écrasaient sur le pare-brise des véhicules qui le traversaient.

Cliquez et glissez le triangle du "slider" en bas de l'image pour agrandir cette dernière.
Cliquez et glissez la souris sur l'image pour la déplacer dans le cadre.

 *Livre relié : 400 pages
Collection : Carnets de vie
aux éditions : La Fontaine de Siloé
isbn : 2-84206-200-0

 
 
Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans HISTOIRE, PHOTO, ROUTE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.