Histoire brève de la mine d’or de la Gardette.

HISTOIRE BRÈVE DE LA MINE D’OR DE LA GARDETTE
(XVIII et XIXe SIÈCLE)

Extrait du livre :
L'industrie des Alpes françaises, (Étude géogtaphique)
par Germaine VEYRET-VERNER, Publication 1947.

La mine d'or de la Gardette n'a jamais été qu'une petite affaire, mais elle sort du domaine des chimères : on en a extrait assez d'or pour frapper, en 1786, une médaille commémorative de la découverte, et même une médaille de grand module (NDR, je crois qu’elle est maintenant visible au musée des minéraux du Bourg-d’Oisans). Il est vrai que ce fut le plus clair de la production. Le filon (commune de Villard-Reymond, au sud du Bourg-d’Oisans) est de quartz massif.

Des montagnards le grattèrent au début du XVIIIe siècle, puis l'abandonnèrent ; des recherches faites en 1735 sur l'ordre du roi demeurèrent infructueuses ; une société, en 1765, fouilla jusqu'à 11 m de profondeur pour ne trouver guère que du cristal de roche.

Mais un chercheur entêté, qu'enfiévrait la découverte de la mine d'argent des Chalanches, trouva par deux fois de l’or (en 1770 et 1779), qu'il soumit à l'examen de l'ingénieur qui dirigeait les mines d'Allemont. Le roi ayant donné la mine de la Gardette au comte de Provence, déjà titulaire des Chalanches, celui-ci fit commencer
des travaux considérables en 1781 ; 22 attaques par puits et galeries permirent tout juste de couler une médaille. La Révolution suspendit les recherches ; elles furent reprises sous Louis-Philippe par un Belge qui fit quelques travaux préparatoires en 1837, mena grand bruit dans la presse et, dit M. Allix, arrêta l'exploitation en 1843 sans avoir extrait d'autre or que celui des souscripteurs.

La concession changea de mains en 1852, suscita des recherches en 1889 et 1899, puis retomba dans la tranquillité. On semble avoir compris que le peu d'or à extraire dans les Alpes coûterait, à exploiter, plus qu'il ne vaut. Il en va presque de même pour les autres métaux non ferreux, cuivre, plomb, argent.

Photo d’illustration :
Médaille frappée en 1786 avec le 1er lingot d 'or obtenu par le traitement du minerai de La Gardette.

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans HISTOIRE, VILLAGE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.