Voie romaine de l’Oisans

SURVOL DE LA VOIE ROMAINE DE L'OISANS 

Le peuple romain a très rapidement compris que pour gouverner tous les nations et diriger avec efficacité son immense empire, il lui faudrait développer des axes routiers particuliers. Des axes plus rectilignes, la ligne droite étant la distance la plus courte entre deux points. Des routes plus larges pour faciliter le passage des troupes vers une zone de conflits… Des circuits plus étudiés pour faciliter le passage des chars de marchandises, des bestiaux et ainsi favoriser les échanges commerciaux. Des voies plus accessibles pour que par tous les temps et toutes les saisons, les courriers, les choix politique, les ordres de l’Empereur soient connus de tous dans les plus brefs délais sur tout l’Empire Romain.
Deux documents référents permettent aujourd’hui d’avoir une assez bonne idée des voies développées durant la période romaine.
Tout d’abord la « Table de Peutinger » carte des villes étapes accessibles par journée de marche. Cette carte est une copie du XIIIe siècle d'une ancienne carte romaine.
L’autre document La Ravennate, appelé aussi Anonyme de Ravenne, est constitué de cinq livres rédigés au VIIe siècle. Son auteur (anonyme) semble avoir eu comme références des cartes antiques (ou la véritable carte de Peutinger). La Ravennate laisse apparaître de nombreuses erreurs de recopie.
Le tronçon de la voie romaine qui passe par l’Oisans conserve de nombreuses zones d’ombres. Beaucoup d’hypothèses proposées avec plus ou moins de conviction, plus ou moins tangibles sur le circuit emprunté depuis Rochetaillée et sa voie en encorbellement jusqu’au Chambon.
Passait-elle par la Porte de Bons comme beaucoup semblent le supposer, passait-elle par Allemont, par Huez, par la Garde, par Venosc, par Auris ? Aucune découverte récente ne peut affirmer ou infirmer une route plus qu’une autre.
La seule certitude réside dans le choix d’une voie plus courte de 100 km, environ 5 jours de marche en moins pour passer les Alpes et rejoindre l’Italie, cette route c’est la voie de l’Oisans.

[flv:/flash/video/voieromaine.flv 600 400]Si le player ne s'affiche pas, cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Pour lire le fichier, il faut avoir le logiciel Google Earth © sur son ordinateur ou le télécharger à cette adresse http://earth.google.fr/.
Télécharger le fichier Goole Earth de la voie romaine de l'Oisans.zip, decompressez-le puis double-cliquez sur le fichier Voie Romaine de l'Oisans.kmz. Le programme Google Earth se lance et vous emmènera directement au survol de la voie. Le tracé choisi n'est qu'une hypothèse de route possible.

 

 

Ce contenu a été publié dans HISTOIRE, VIDÉO, VOIE ROMAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.