Le saviez-vous ?

UNE ÉTRANGE MACHINE ARRIVE EN GARE DU BOURG-D'OISANS

C’est une bien étrange machine que les Bourcats ont vue entrer en gare du Bourg-d’Oisans en ce printemps 1920.
Mi-camion, mi-bus, mi-train, c’est un autorail de marque Saurer.
La machine déroute par sa forme, qui n’est autre que le fruit d'une transformation et de l'adaptation d’un autobus afin qu’il puisse circuler sur les voies métriques comme celle qui dessert la ligne du Bourg d’Oisans.

Si sa forme est déconcertante, son mode de demi-tour l’est sans doute encore plus. Un vérin est déployé sous le châssis de la machine grâce par l’actionnement d’une manivelle qui se trouve sur le côté du véhicule.

L’embase profilée du vérin se pose et place quatre empattements dans chaque encoche de rails. Le vérin décolle lentement l’autorail du sol. Cette opération permet alors aux deux techniciens la manœuvre du demi-tour à la machine en la poussant simplement à la main.
Le voyage de promotion de l’autorail Saurer n’eut pas de suite, car le nombre de places par véhicule était limité à 20 personnes seulement. Le prototype a été proposé à une époque où le trafic sur la ligne vers l’Oisans était en pleine expansion.

Sources
Les Voies Ferrées du Dauphiné  : Henri Boyer, Patrice Bouillin
(une merveille à découvrir à la médiathèque du Bourg-d’Oisans)
Modélisme ferroviaire 
Passion metrique.net
Forum de la Voie Métrique et Étroite Belge

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans LE SAVIEZ-VOUS, ROUTE, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.