Le Vase

LE VASE
Brigitte nous fait partager une histoire racontée en 2005 par Mme Odette Dode du village de Venosc.
Chaque mot ainsi que le déroulement des évènements ont été 
retranscrit aussi fidèlement que l'histoire a été racontée. 
Une belle histoire qu'il ne faut surtout pas perdre, merci Brigitte de nous la faire partager.

LE VASE

(C'est Brigitte qui raconte…) 

− Qu’il est beau votre vase ! lui dis-je
− Vous trouvez ? me répond mémé Dode
− Oui, vraiment très beau.
− Vous savez, j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux, c’est mon mari qui me l’a offert, s’est-elle empressée de me répondre.
− Pour votre anniversaire ? dis-je d’un ton curieux.
− Non, non.
− Je vais vous raconter l’histoire de ce vase.

Les yeux lointains, ainsi plongée dans ses pensées, ma mémé Dode se met à m’émerveiller tant son histoire est émouvante.

Quand j’étais petite fille, ma maman m’envoyait souvent faire des commissions à l’épicerie de Venosc. Vous savez, autrefois dans ces magasins, on trouvait de tout. Dans la petite vitrine il y avait un vase que je regardais et qui me plaisait.
À chaque fois que j’allais chercher du sel, du sucre, de la morue salée, je regardais encore et toujours ce vase. J’aurais tellement voulu l’acheter pour moi, mais surtout pour offrir à ma maman.
Hélas à ce moment-là les enfants n’avaient pas d’argent. Alors, pendant des jours et des jours j’ai continué à le trouver beau et à le regarder.
Un beau jour, plus de vase, hélas il avait fait le bonheur de quelqu’un.

Les années ont passé, je me suis mariée et nous avons eu nos trois enfants. La vie a continué avec le labeur quotidien. Mon mari avait un mulet avec lequel il faisait les foins durant l’été, l’hiver il attelait un tombereau et ramassait les poubelles. Le soir, il rentrait souvent bien fatigué. Un soir, il arrive et me dit : « Tiens, j’ai trouvé un vase dans la poubelle ! » J’ai regardé et je me suis écrié : « mais c’est mon vase ! ». Il m’a regardé d’un air étonné, alors, je lui ai raconté mon souvenir d’enfance. J’étais si heureuse que ce soir là je crois que j’ai aimé mon mari un peu plus que d’habitude.

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans HISTOIRE, TÉMOIGNAGE, TEXTE, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.