Panacées

PANACÉES "À APPLIQUER JUSQU'À GUÉRISON"
Remerciements à Brigitte qui m'a transmis ce document.

Le texte ci-dessous est extrait d'une liasse de documents faisant partie des Fond Privés de M. Pierre RIBOT originaire du village de Clavans-en-Haut-Oisans.

Dans le boniment vous trouverez un Baume admirable qui côtoie une Pierre Divine et un Dentiste de Paris.
Je ne connais pas la date exacte (fin XIXe ?) et l'origine du document. Il s'agit peut-être d'une publicité à l'attention des habitants du village, ou d'une annonce publicitaire qui faisait partie des effets professionnels d'un colporteur herboriste du village ou des alentours, ou encore un modèle de prospectus à recopier ou à apprendre avant une tournée.

VERTUS
de cet admirable Baume,

Ses vertus et ses propriétés sont bonnes pour les coupures, brûlures, blessures et contusions, ainsi que pour les plaies aux jambes et aux autres parties du corps; on s’en sert, avec un peu de peau blanche que l'on applique sur la plaie, ayant soin de la tenir toujours propre; elle est aussi fort bonne pour les vers des petits enfants; en leur frottant le creux de la gorge, de l'estomac, et en mettant une compresse imbibée sur le nombril.
Pour les surdités, il faut tremper un peu de coton dans l'huile; et l’insinuer, dans l’oreille, le soir en se couchant, pendant trois soirs de suite.
Pour les douleurs rhumatismales on fait couler quelques gouttes de cette huile sur la main, on en frotte la partie douloureuse jusqu'à guérison.
Ce remède ne se prend pas intérieurement.
On doit placer l'application sur la partie malade, et on doit la laisser tomber d'elle-même pour obtenir la guérison.

PIERRE DIVINE

Cette Pierre divine excellente pour les yeux, doit avant de s’en servir, être détrempée pendant quatre minutes dans un demi-verre d'eau ; on doit ensuite se laver les yeux avec cette eau soir et matin pendant huit jours. Cette pierre a aussi la propriété de calmer les maux de dents les plus violents en appliquant sur la dent une parcelle grosse comme un grain de blé.
Le sieur BARBIER, dentiste de Paris, élève du docteur GEOFFROI, chirurgien-dentiste, un des plus renommés de Paris, après avoir reçu de lui tous les meilleurs principes de [de] la dentition, prévient le public qu'il fait en général toutes les opérations de la bouche et qu'il tient également un spécifique des plus admirables pour la conservations des dents, des gencives et de la bouche.

DENTISTE DE PARIS

A l'honneur de prévenir qu’il fait en général toutes les opérations de la bouche ; il extrait les dents cassées, brisées, découronnées, même abandonnées par ses confrères, avec la plus grande adresse et habileté de son art.
Il plombe les dents les cautérise, les sépare, les égalise, les blanchit supérieurement. Il fait et pose toutes pièces artificielles, en dents naturelles et en dents minérales, et en général tout ce qui concerne la bouche.
Exerçant son état depuis 18 ans, il est porteur d'un grand nombre de certificats de capacité et les attestations de 2 ans après l'opération, pour la solidité des dents artificielles et des dents plombées.
Il tient aussi un dépôt odontalgique pour la conservation des dents et des gencives.

Il est logé… [espace libre permettant de rajouter à la main une adresse sur le bas du document]

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans COLPORTEUR, TEXTE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.