Visitez le chantier du tunnel du Chambon

VISITEZ LE CHANTIER DU GRAND TUNNEL DU CHAMBON

Cliquez-moi

Cette annonce d’ouverture au public du chantier du tunnel du Grand Chambon en compagnie de nos deux administrés : J.-P. et Berny…, c’était un poisson d’avril très salé, bien sûr, aussi salé que les truites du lac devenues immangeables,… Allez, sans rancune et à l’année prochaine.  

Surprise !
C’est sans doute le mot le plus juste pour exprimer l’émotion ressentie à la lecture de l’annonce qu’il nous a été donné de lire, il y a quelques heures, annonce que nous nous empressons de reléguer sur le site Freneytique.

Idée originale, ou copier-coller inspiré du modèle proposé par EDF dans ses visites de chantier comme celles de Livet-et-Gavet, rien n’est moins sûr. Mais ne gâchons pas notre plaisir en d’absurdes recherches de légitimité. Savourons avant tout l’opportunité qui nous est offerte par cette exceptionnelle journée d’ouverture au grand public du « Chantier (du shunt) du Grand Tunnel du Chambon.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, aux commandes de ce concept non révolutionnaire, nous trouvons le charismatique Jean-Pierre BARBIER : Président du Conseil Départemental de l’Isère et, à l’organisation, son bras le plus adroit, Bernard PÉRAZIO : Vice-président du Conseil Départemental de l'Isère en charge des routes. C’est avec étonnement, que nous avons tout d’abord accueilli cette annonce, car, force est de le constater, c’est bien « la communication » qui a été le plus souvent pointée du doigt dans le dossier communément appelé « Crise majeure du Chambon ». Cette annonce tombée (plus vite que la falaise de la Berche), il y a quelques heures, confirme donc bien l’adage : il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.
Nous ne pouvons que nous féliciter de cette heureuse initiative, dont le mystère reste le plus complet quant au nom de son créateur.
(Nota : Lors de la rédaction de cet article, un email anonyme signé « Arnaud » nous a fait savoir qu’un certain « A. Murgia » aurait été force de proposition dans l’idée de création de cette journée découverte.)

Cliquez-moi

Trêve de bavardage, rentrons dans le vif du sujet.

- Tout d’abord la date et le lieu :
Rendez-vous est donné le dimanche 10 avril, à partir de 14h15, sur les berges du lac du Chambon côté Mont-de-Lans.

À savoir : pour les gens venant de La Grave, l’accès au chantier se fera exclusivement par navette lacustre. (Selon toute évidence ou simple calcul de probabilité, le jour de l’évènement, la Route de Secours 1091 devrait être fermée pour cause de travaux de confortement de talus, pose d’enrobé ou rebouchage de nids de poules.)

Cette date n’est pas fortuite, elle correspond, à quelques jours près, à la toute première photo de presse de notre Président J.-P. BARBIER, photo prise sur ces mêmes rives du Chambon, alors qu’il venait tout juste de rentrer en fonctions. Date anniversaire d’importance s’il en est.

Vers 14h45 débarquement et regroupement de tous les visiteurs, sur les rives du Chambon, côté Mont-de-Lans. Traversée du Barrage à pied, en direction de l’entrée du tunnel (côté Mizoën).

Salle de débrief, puis passage obligatoire au Point Enregistrement. Pointage, remise de badge « visiteur ». Puis passage à l’équipement obligatoire : combinaison logotée « I love CD38 » (communication de presse oblige), charlotte, casque équipé de frontale (EDF n’est pas parvenue à électrifier le chantier), boules quies, gilets fluo… Pour la visite il est conseillé d’avoir des chaussures fermées à grosses semelles (éviter les tongs et les charentaises). Enfin, signature des décharges dégageant toute responsabilité de l’organisateur en cas d’accident, perte, vol ou décès qui pourrait intervenir lors de la visite… On est jamais trop prudent.

Vers 15h15, la visite du chantier commencera sous la houlette de notre guide, M. Bernard PÉRAZIO.
Déambulation du groupe de visiteurs dans la galerie historique, puis arrivée au premier atelier : « Conférence sur les accidents majeurs géologiques en montagne : Ce qu’il faut savoir, ce qu’il est préférable d’ignorer. »

Poursuite dans la galerie jusqu’au deuxième atelier : « Rencontre avec M. Gefahr Außer, ingénieur-trouyoteur suisse allemand ». (Attention, une bonne connaissance de la langue germanique est conseillée à tous visiteurs désirant bien saisir les subtilités techniques du chantier expliquées lors de cet atelier.)

Troisième atelier : « Minages et explosions à gogo. » Initiation à l’explosif, comment appliquer correctement la glaise sur la barre à mine, comment bien bourrer son trou, comment bien doser la poudre noire sans se faire sauter la tête… un atelier très percutant pour petits et grands.

Quatrième Atelier : « Reconnaître les différentes roches ». Quartz, gneiss, amiante, granite… Repartez avec votre brouette de gravats !

Fin de la visite.
Sortie du côté « La Grave » par l’une des nombreuses fissures naturelles que la montagne nous a offertes.

Retours par le chemin des Aymes (environ 10 minutes de marche sur un sentier bucolique [attention à certains passages vertigineux et extrêmement glissants]). Arrivée aux Aymes, petite collation offerte au lavoir du hameau. (Durant la traversée des Aymes, il est demandé aux visiteurs de ne pas toucher ou déplacer les détecteurs sismiques.)

Lente descente par le chemin vers Mizoën, poursuite par le GR 54, arrivée au barrage du Chambon.

16 h 30 : discours de M. Jean Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère. Présentation du bilan économique : combien coûte la route, combien coûte le tunnel, combien coûte la réparation du tunnel, combien coûtent les études, combien coûte le goudron, combien coûte un expert qui se trompe, combien coûte dix experts qui se trompent ! Applaudissements, embrassades, serrage de mains et passage de pommade.

Si vous ne pouvez pas être présents pour ce 10 avril, pas de panique, une deuxième visite est prévue jeudi 31 novembre, à 14h43, date et heure précises de l’inauguration communiquée par la préfecture de l’Isère sur l’ouverture à la circulation du nouveau Grand tunnel du Chambon.

Une fois encore, nous ne pouvons que féliciter le CD 38 pour cette belle initiative.

Pour vous inscrire et connaître toutes les modalités, cliquez sur ce lien et téléchargez le bulletin d’inscription obligatoire transmis par le CD38.

Processing your request, Please wait....
Ce contenu a été publié dans BARRAGE DU CHAMBON, GRAND TUNNEL DU CHAMBON, ROUTE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.