toponymie

L'Histoire de notre village
Répondre
Amandine
Messages : 3
Enregistré le : 26 mars 2006, 22:14
Localisation : Echirolles

toponymie

Message par Amandine » 11 déc. 2007, 20:33

Bonjour à tous,

Je suis étudiante en 3è année de licence Sciences du Langage à Grenoble, et dans le cadre d'un cours sur la toponymie (étude des noms de lieux) je fais des recherches sur les noms des lieux-dits du Freney. Il s'agit pour moi de trouver pourquoi tel lieu s'appelle comme ça. Certains ont une motivation assez simple, comme L'Eglise, Champ Rond, Puy le Haut et Puy le Bas, La Combe,... d'autres restent un mystère : la Blache, les Tévinières, les Trévoux, Vautête, Chazeau, Herbouze, Cogniet de Bergières, la Feysse,... et bien d'autres!
Quelqu'un pourrait-il m'aider à éclaircir la signification de ces lieux?

Merci d'avance
Amandine

Avatar du membre
yo
Site Admin
Messages : 696
Enregistré le : 04 sept. 2004, 09:45
Localisation : Freney d'oisans

Message par yo » 12 déc. 2007, 08:48

Bonjour Amandine,
Je pense que notre ami Lucien (au savoir encyclopédique) et beaucoup d’autres membres de l’association Freneytique, mais aussi d’autres personnes du village pourront répondre à beaucoup de questions.
Je possède quelques documents et articles, qui, je l’espère, sauront apporter des informations là où nos connaissances s’arrêteront.

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

noms

Message par Aubergère » 12 déc. 2007, 18:39

Que voulez-vous savoir exactement :?:
Il est possible de vous aider ::mur:: sans que vous ne vous cogniez la tête contre les murs :!:
Nous essayerons de vous venir en aide.

@ +

Aubergère.
Ps :
le plus simple : le Freney vient de l'arbre le frêne bien planté dans ce village.
Modifié en dernier par Aubergère le 16 déc. 2007, 16:54, modifié 1 fois.

Avatar du membre
yo
Site Admin
Messages : 696
Enregistré le : 04 sept. 2004, 09:45
Localisation : Freney d'oisans

Message par yo » 12 déc. 2007, 19:03

Si Lucien est notre encyclopédie, Aubergère est notre Larousse, effectivement, au temps des romains, Freney se disait Fraxinet ou Fraxinus :?: ce qui voulait dire endroit planté de Frênes.
Dans le livre de Cortes, toute la toponymie du nom Freney est expliquée des Romains à nos jours, je vais regarder si j’ai le texte dans mes archives.

Avatar du membre
yo
Site Admin
Messages : 696
Enregistré le : 04 sept. 2004, 09:45
Localisation : Freney d'oisans

Message par yo » 13 déc. 2007, 13:30

Voici la retranscription du texte de M. Jean Poulet paru dans le Journal No 1 du Freney d'OIsans. © tous droits réservés.

L'origine du nom du Freney...
La toponymie n'est effectivement pas science exacte; cependant, quelques lignes directrices peuvent être dégagées.
1) Selon Paul-Louis ROUSSET (Les Alpes et leurs noms de lieux), la langue utilisée en Haut Oisans était la Langue d'Oc, plus particulièrement le Nord provençal; il incluait aussi la région de Briançon et une partie de l'Italie jusqu'à Suse.
Nous étions en limite du Franco-provençal parlé sur Grenoble et son proche environnement. En effet, la Gaule méridionale avait adopté le Latin à l'époque des colonies romaines (région de Vienne). Le Latin vulgaire était la langue importée par les marchands, les soldats et les colons.
Ce Latin mélangé avec des restes de Gaulois a donné la "lingua romana rustica".
Au cours des siècles, les dénominations d'origines savantes et étrangères qui avaient été imposées à l'époque latine, furent progressivement délaissées.
Les usages locaux reprirent leurs droits.
En outre, les copistes médiévaux ont souvent latinisé abusivement tout ce qui leur paraissait un peu trop "barbare".
2) Nous ne trouvons aucun élément concernant le nom "Freney" dans la table de Peutinger du 9ème siècle; seul Auris est cité avec certitude, sous le nom "Abricolam".
3) Un inventaire spécial des châteaux delphinaux fut établi en 1339 par ordre de Humbert 2. Une copie incomplète fut réalisée au 19ème siècle (avec de nombreuses variantes de textes et de multiples erreurs dans la transcription des noms de hameaux).
Concernant la paroisse du Frêney, nous trouvons les informations suivantes:
Parraochia de Frayneto Ville Fraynetus, correspondant au hameau dit "sous l'église". La copie utilise l'orthographe "Fraynetum".
4) Diverses orthographes utilisées:
Terme latin: fraxinus. En 1339: frayneto (la paroisse) - fraynetus (le hameau) ou fraynetum (dans la transcription).
Avant 1789: frenet. 1073 fraisineto. 1076 fraxineto.
1158 freneto. 1172 fresneto. 1173 fraineto.
1260 freyney, freiguey, fragnei. 1321 frayneto.
1339 fraguetus villa. 1368fraynneto. 1497 freyneto.
17571e frenet (État des terres), Fresney et Fresnay en oisans (document révolutionnaire).
Décret du 12/11/1890: LE FRENEY D'OISANS.
5) L'origine du nom Frêney la plus fréquemment reconnue est latine: Frêne s'écrit fraxinus.
Source : CORTES : FREYNET était une contraction pour FRAXINET: lieu planté de frênes.

Jean POULET

Amandine
Messages : 3
Enregistré le : 26 mars 2006, 22:14
Localisation : Echirolles

Message par Amandine » 13 déc. 2007, 19:45

Merci pour la signification du nom Freney, je vais pouvoir étoffer ce que j'avais déjà trouvé.
J'ai réussi a trouver la signification de pas mal de lieux-dits, n'hésitez pas à me dire si certaines sont inexactes ou incomplètes:


(D'après Les noms de lieux du Vercors de René Truc)
  • :arrow: Puy le Haut / Puy le bas: "puy" désigne un lieu en hauteur.

    :arrow: L'Eguillette: "éguillette"="écoulement d'eau", d'après "aigue"=eau

    :arrow: Champ Rond: "champ" désigne un espace sensiblement plat, uni, dépourvu de végétation haute ; "rond"= "au forme douce".

    :arrow: Les Clots: racine ancienne (gauloise?) KLOTTON désigne un espace plat au flanc d'une hauteur, ou compris entre des élévations de terrain.

    :arrow: Derrière la Balme: "balme" désigne surtout des rochers dont la base, concave, procure un abri. Parfois synonyme de grotte.

    :arrow: Le coin: évoque une partie du terrain ressérée, un étranglement, un angle, un lieu reculé.

    :arrow: Sous la Broue: "broue" continue le gaulois broga qui signifie "bordure de champ", "limite".

    :arrow: Pierre Aigue: "pierre" = ou abonde la rocaille; "aigue" = eau. Je sais que dans ce lieu il y a beaucoup de tuf, d'où peut-être ce nom?

    :arrow: Lauzas: de "lauze"? reste dans le domaine de la pierre; pierre plate

    :arrow: Les Sagnes: lieu détrempé, marécageux; du latin SANEA "terrain marécageux".
    Par contre pourquoi Sagne Cloche, Sagne Bannale et Sagne Longe??

    :arrow: Verney: "verne"=nom de l'aulne dans toute la partie sud de la France (du gaulois verno; désigne un lieu planté d'aulnes.

    :arrow: La Blache: en principe "taillis de chênes", mais peut désigner un bois quelconque même d'une autre essence.
    Je suppose qu'ici il s'agit de frênes?

    :arrow: Le Chazeau: du latin casale, dérivé de casa "maison", construction rustique aux champs et en forêt.

    :arrow: Hameau de la Grange: désigne des constructions isolées qui dans les champs et les bois abrittent des récoltes et des outils.

    :arrow: Chatellard: du bas-latin castellum sens d'origine="lieu fortifié". donne des noms comme Chastel, Chatel, Château, Chatelet, Chatelat, Chatelar(d). Dans un pays plutôt démuni donne à penser qu'il ne désigne pas partout ne construction vouée à la défense ou à l'apparat. On notera tout de même la présence de ruines. Pour des formes comme Chatelard, Chatelet ou Chatelat toutes construction ou ruine est exclue. On peut alors penser alors soit qu'il y a ressemblance physique avec un ouvrage de défense soit que le lieu a servi occasionnellement de refuge plus ou moins temporaire. Ce sont presque partout des lieux écartés, perdus dans les bois et les rochers et peu fait pour les séjours prolongés.

    :arrow: Bonnefond: de "font"="source", dérivé de fontana= fontaine.

    :arrow: Périer: ce nom est un peu flou pour moi, il s'agirait d'un "lieu d'extraction", où il y aurait une carière??

    :arrow: Bergière et Cogniet de Bergière: je suppose que "cogniet" désigne un "coin", et que "bergière" pourrait être une forme de "bergère"??
Les noms de Vautête, Cert Chevallier, Le Passet, Didière, Herbouse, La Feysse, Les Tévinières, Les Trévoux, et Saramont, sont encore pour moi un vrai mystère!! Si quelqu'un en sait plus??...

Merci pour votre aide,
Amandine

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

les noms de lieux

Message par Aubergère » 20 déc. 2007, 18:48

A l'aide d'un gros volume, je trouve certaines réponses !...
Balme : Hauteur, rocher de la racine BAL commune dans toutes les Alpes avec la variante BEL, PER.
Sagne longe terre marécageuse en longueur
Sagne bannale terre marécageuse appartenant à la commune
Les clots Terre plate
Les clos du latin "clausum"endroit fermé, clos.
Périer Racine PER hauteur, rocher
Le chazeau en oisans maison écroulée, ruine (le chazal)

Ce sera tout pour aujourd'hui.

Aubergère.

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

réponse

Message par Aubergère » 20 déc. 2007, 22:12

Puy le Haut / Puy le bas: « puy » désigne un lieu en hauteur.
Sur ce site, il y a beaucoup de sources, on suppose qu’il s’agit de réserve d’eau.(puits)
A puy le haut, il n’y a pas d’eau. Le haut et le bas ont une différence de 200m d’altitude.

L’Eguillette: « éguillette »= »écoulement d’eau », d’après « aigue »=eau
Nous allons approfondir les recherches

Champ Rond: « champ » désigne un espace sensiblement plat, uni, dépourvu de végétation haute ; « rond »= « au forme douce ».
semble être la bonne réponse

Les Clots: racine ancienne (gauloise?) KLOTTON désigne un espace plat au flanc d’une hauteur, ou compris entre des élévations de terrain.
Les clots Terre plate
Les clos du latin "clausum"endroit fermé, clos.

Derrière la Balme: « balme » désigne surtout des rochers dont la base, concave, procure un abri. Parfois synonyme de grotte.
Balme : Hauteur, rocher de la racine BAL commune dans toutes les Alpes avec la variante BEL, PER.

Le coin: évoque une partie du terrain ressérée, un étranglement, un angle, un lieu reculé.
Bonne réponse

Sous la Broue: « broue » continue le gaulois broga qui signifie « bordure de champ », « limite ».
Bordure de champs voire talus, en amont ou en aval mais jamais sur les côtés

Pierre Aigue: « pierre » = ou abonde la rocaille; « aigue » = eau. Je sais que dans ce lieu il y a beaucoup de tuf, d’où peut-être ce nom?

Rapprochement avec l’eau. Le tuf est un résidu de calcaire transporté par l’eau.

Lauzas: de « lauze »? reste dans le domaine de la pierre; pierre plate
Ce lieu-dit n’a pas de carrière. A approfondir.

Les Sagnes: lieu détrempé, marécageux; du latin SANEA « terrain marécageux ».
Par contre pourquoi Sagne Cloche, Sagne Bannale et Sagne Longe??
Sagne longe terre marécageuse en longueur
Sagne bannale terre marécageuse appartenant à la commune
Sagne cloche : c’est nous les cloches !...
Verney: « verne »=nom de l’aulne dans toute la partie sud de la France (du gaulois verno; désigne un lieu planté d’aulnes.
La réponse est bonne

La Blache: en principe « taillis de chênes », mais peut désigner un bois quelconque même d’une autre essence.
Je suppose qu’ici il s’agit de frênes?
En Savoie et ici, la blache est une grande herbe qui sert à faire de la vannerie. (Sorte de jonc).


Le Chazeau: du latin casale, dérivé de casa « maison », construction rustique aux champs et en forêt.
Le chazeau en oisans maison écroulée, ruine (le chasal)

Hameau de la Grange: désigne des constructions isolées qui dans les champs et les bois abrittent des récoltes et des outils.
Cette réponse semble juste.

Chatellard: du bas-latin castellum sens d’origine= »lieu fortifié ». donne des noms comme Chastel, Chatel, Château, Chatelet, Chatelat, Chatelar(d). Dans un pays plutôt démuni donne à penser qu’il ne désigne pas partout ne construction vouée à la défense ou à l’apparat. On notera tout de même la présence de ruines. Pour des formes comme Chatelard, Chatelet ou Chatelat toutes construction ou ruine est exclue. On peut alors penser alors soit qu’il y a ressemblance physique avec un ouvrage de défense soit que le lieu a servi occasionnellement de refuge plus ou moins temporaire. Ce sont presque partout des lieux écartés, perdus dans les bois et les rochers et peu fait pour les séjours prolongés.
Lieu éloigné d’observation, voué à la défense.

Bonnefond: de « font »= »source », dérivé de fontana= fontaine.
Bonne réponse.

Périer: ce nom est un peu flou pour moi, il s’agirait d’un « lieu d’extraction », où il y aurait une carière??
Après nos échanges nous supposons qu’il s’agit en effet d’extraire les pierres des prairies pour faciliter le fauchage. Donc ces pierres sont rassemblées en bordure de propriété d’où le nom piérrier, mais à vérifier .

Bergière et Cogniet de Bergière: je suppose que « cogniet » désigne un « coin », et que « bergière » pourrait être une forme de « bergère »??
SOS femmes battues !...

Les noms de Vautête, Cert Chevallier, Le Passet, Didière, Herbouse, La Feysse, Les Tévinières, Les Trévoux, et Saramont, sont encore pour moi un vrai mystère!! Si quelqu’un en sait plus??...
Vautête : sommet du vallon
Le Passet : lieu où l’on domine.
• Pour tous les autres noms nous allons continuer nos recherches.
• On vous tient au courant ; Mais il faudra nous apporter à boire car nous avons beaucoup parlé et nous sommes déshydratés.
• L’équipe des freneytiques

Merci pour votre aide,
Amandine

Avatar du membre
Aubergère
Messages : 616
Enregistré le : 11 mai 2006, 20:42
Localisation : Clavans en Haut Oisans

suite

Message par Aubergère » 20 déc. 2007, 23:35

Cert : issu du latin "sera",serrure, verrou, ou du bas latin "serare" : fermer, utilisés pour des lieux encaissés ou étroits.
Chevallier /Passage accessible aux juments
Cert chevallier
Il s'agirait d'un col ou passage étroit ou seulement les mulets pouvaient passer.

Amandine
Messages : 3
Enregistré le : 26 mars 2006, 22:14
Localisation : Echirolles

Message par Amandine » 21 déc. 2007, 18:09

Je tenais à tous vous remercier pour votre aide, votre implication et toutes vos recherches.
J'ai malheureusement dû rendre mon dossier aujourd'hui, je n'ai donc pas pu ajouter ce que vous m'avais apporté ces derniers jours.
En revanche, si vous trouvez de nouvelles informations je suis toujours preneuse! Même si mes cours son terminé, je suis curieuse de connaître la signification des noms des lieux que je n'ai pas trouvé! Je continue de mon côté les recherches.
Je serais ravie de partager avec vous mon dossier si ça vous intéresse, via internet ou en main propre pourquoi pas! ... avec quelques boissons!!

Merci encore et à bientôt

Répondre