• mercredi 05 octobre 2016

1 Un futur entraîneur

Avant la course, le jeune lad soigne le cheval. Il prépare un seau d’avoine pour l’animal. Il vérifie le fer de chaque sabot, puis il aide le jockey à se mettre en selle. Pendant la course, il croise les doigts pour attirer la chance. En cas de victoire, son nom est parfois mentionné dans le journal.

 

2 Un chat joueur

Mon chat s’appelle Mitsou. Il est très gourmand et fait des bonds de joie quand je lui donne une tasse de lait. Il vient me réveiller chaque matin en sautant sur mon lit. Dans la journée, il joue souvent avec une balle de tennis. Peut-être rêve-t-il qu’il dispute une partie avec le chat du voisin ? C’est un vrai petit diable !

 

3 Les crêpes

Le jour de la Chandeleur, toute la famille prépare des crêpes. Dans la farine, maman casse des œufs, puis elle ajoute du sucre et du beurre. Ensuite, mon frère remue et il verse lentement du lait. Ma sœur est la première à faire sauter une crêpe. « Ensuite, celui qui laissera tomber la sienne fera la vaisselle », déclare papa  en riant.

 

4 Le feu d’artifice

Au soir de la fête annuelle du quartier, de nombreuses personnes attendent les premières fusées multicolores. Soudain, dans un bruit assourdissant, une gerbe de fleurs rouges éclate dans la nuit noire. Les jeunes enfants poussent des cris émerveillés. Les fusées se suivent et le spectacle est magnifique. Après le bouquet final, chacun se retire, les yeux pleins d’images flamboyantes.

 

5  Au restaurant scolaire

Beaucoup d’élèves déjeunent au restaurant de l’école. Le matin, les cuisiniers de la mairie préparent les plats qui sont livrés par une camionnette. Les menus sont variés : des salades de tomates, de la purée de pommes de terre, des côtelettes de veau, des yaourts aux fruits, des flans au chocolat… Mais les élèves voudraient toujours qu’on serve des frites !

 

6 A la piscine

Le mardi après-midi, nous prenons le car devant le portail de l’école pour aller à la piscine. En sortant du vestiaire, le moniteur nous répartit  en deux groupes. Les débutants se dirigent vers le petit bassin où  ils apprennent à rester quelques secondes sous l’eau.  Les nageurs effectuent des  longueurs avec une planche pour perfectionner leurs battements de jambes.

 

7  La fête foraine

Les enfants sont heureux ; les manèges s’installent sur la place du quartier. De superbes voitures électriques, bien difficiles à conduire, remplacent désormais les anciens chevaux de bois de nos grands-parents. Romain adore monter dans le train fantôme, mais Cécile préfère les loteries où elle espère gagner des poupées aux longues robes mauves ou d’énormes ours blancs en peluche.

 

8 Une petite sœur

Maman entre à la clinique aujourd’hui.  « Tu seras sage », m’a-t-elle recommandé. Demain, j’aurai peut-être une petite sœur. Avec mon frère, nous irons la voir un moment si le médecin le permet. Papa espère qu’elle ne pleurera pas toute la nuit et qu’il pourra dormir. Maman est sûre qu’elle aura les yeux bleus.

 

9 Une visite au zoo

Les enfants de la classe de marine visitent le zoo. Sur les pelouses, des oiseaux aux plumes multicolores battent des ailes. Dans sa cage, un tigre dévore un morceau de viande. Devant le bassin, les élèves attendent la sortie des crocodiles, mais ils dorment bien au chaud sous la verrière. Plus loin, ils découvrent des singes. Leurs grimaces amusent toute la classe.

 

10 La répétition

Le professeur s’adresse aux jeunes musiciens :
« Commencez par sortir vos instruments.Veillez à ne pas les déposer sur le sol. Ouvrez ensuite la partition ; nous allons jouer. »
Chaque élève attend le geste du professeur qui donnera le signal du départ. Ensuite, il faudra regarder les notes d’un œil et de l’autre le professeur ; c’est le plus difficile !

 

11 Le départ de la fusée

La fusée se trouve sur la rampe de lancement et le satellite est fixé au sommet du quatrième étage. Devant son ordinateur, le chef de vol est nerveux pendant le compte à rebours. Lorsque la mise à feu est décidée, il appuie sur le bouton rouge. Tout se passe très vite et, bientôt, la fusée n’est plus qu’un petit point noir dans le ciel.

 

12 A l’hôpital

La  maman de Camille travaille depuis longtemps à l’accueil de l’hôpital. Elle doit rapidement renseigner les personnes qui se présentent pour rencontrer un médecin ou passer une radio. Ce n’est pas très facile, car les services sont nombreux et ils portent des noms difficiles à prononcer et surtout à  comprendre par celui qui n’est pas médecin !

 

13 Chez la coiffeuse

Adeline et sa sœur pensent que leurs cheveux sont trop longs, alors elles se rendent au salon de coiffure. Adeline est la première à s’asseoir dans le fauteuil devant la glace. La coiffeuse prend un peigne et des ciseaux. Adeline voit ses mèches tomber une à une, mais elle se trouve jolie avec sa courte frange.

 

14 Le marché aux poissons

Pierre et ses parents vont au marché de poissons. Ils hésitent devant les soles, les sardines, les maquereaux, les merlus, les tranches de thon et bien d’autres poissons dont Pierre ne connait pas le nom. Il y a aussi des fruits de mer, des moules, des langoustes et des crevettes. Maman réfléchit et elle finit par choisir des rougets.

 

15 Le Grand Prix

Les voitures rouges, bleues ou jaunes sont alignées sur la ligne de départ. Les pilotes, les mains posées sur le volant font ronfler leur puissante mécanique bien huilée. Chacun retient son souffle en attendant l’apparition du feu vert.  Enfin, dans un épais nuage de fumée noire, les bolides s’élancent et disparaissent au bout de la ligne droite.

16 Le marathon

Au signal,les coureurs s’élancent. Ils sont partis pour effectuer quarante-deux kilomètres. Tout au long du parcours, des spectateurs agitent de petits drapeaux pour encourager leurs favoris ; d’autres lancent des seaux d’eau pour les rafraîchir. Le vainqueur franchit la ligne d’arrivée avec quatre minutes d’avance. Sa photo sera demain à la première page de tous les journaux.

 

17 L’anniversaire

Aujourd’hui, Juliette a huit ans. Elle reçoit des cadeaux : un métier à tisser, des patins à roulettes et un stylo à encre. Maman prépare des petits gâteaux au chocolat pour le goûter. Les fillettes confectionnent des colliers de perles. A cinq heures, maman appelle tout le monde. Chacun déguste sa part de dessert. C’est une belle journée.

 

18 Il neige

Depuis  plusieurs jours,la neige tombe à gros flocons. Un épais tapis blanc recouvre le quartier. Les enfants construisent des bonshommes et ils organisent des batailles acharnées de boules de neige. Certains audacieux s’élancent sur la glace du bassin de la place et ils se retrouvent souvent les quatre fers en l’air.  Mais quel bonheur !

 

19 Caramel

Comme Léa et son frère adorent les animaux, leur mère leur a offert un cobaye. Chaque matin, ils lui donnent des feuilles de salade, de petites carottes et ils changent l’herbe de sa cage. Ils l’appellent Caramel car son pelage est marron. Thomas, leur voisin, les envie beaucoup ; il n’a pas de petit compagnon.

 

20 La gourmandise

Pour Noël, Christophe  a mangé trop de chocolat : il n’est pas vraiment raisonnable. Maintenant, il a mal au ventre. Il supporte difficilement la douleur ; pour la calmer, il s’est allongé sur le canapé et il essaie de penser à autre chose. Sa mère téléphone au médecin de garde qui devrait arriver dans la soirée.

 

21 Les élections

Dimanche, tous les habitants vont élire les conseillers municipaux. Les candidats ont collé des affiches sur les murs de la ville et ont distribué des lettres aux électeurs. A l’école, on a déplacé les chaises et les bureaux pour faire de la place à ceux qui tiendront le bureau de vote. Lundi matin, les journaux donneront les résultats.

 

22 Le concert de rock

Samedi, Maria est allée à la salle des fêtes pour assister à un concert de rock. Avant d’entrer, elle est restée une heure devant les portes. Les musiciens se sont installés sur scène et ils ont joué pendant deux heures. Maria n’a pas regretté son attente. Maintenant, elle pense acheter un disque pour écouter à nouveau son chanteur préféré.

23 La crue

La rivière est en crue depuis plusieurs jours ; elle recouvre les prés et les champs. Le fermier est inquiet, car le ciel est menaçant et une nouvelle averse est probable. Les vaches et les moutons ne sortent plus de l’étable. La récolte de foin du mois de juin est compromise.La situation est grave.

24 Le TGV

Pour la première fois de sa vie, Conrad a pris seul le TGV pour aller voir son cousin à Marseille. Il a acheté son billet et a cherché le numéro du quai. D’autres voyageurs sont montés avec lui dans le wagon de tête. le TGV est parti à l’heure et n’a pas eu une minute de retard à l’arrivée.

25 Au chalet

Cette fois, c’est décidé : on va passer quelques jours de vacances dans les Alpes. Mes parents ont loué un chalet isolé, mais suffisamment vaste :  on y sera à l’aise. Quand on arrivera à destination, on aidera papa à sortir les bagages. Je suis certaine qu’on passera une semaine merveilleuse, même s’il n’y a pas de neige.

26 L’oncle Antoine

Depuis qu’il a  pris sa retraite, le plus grand plaisir de l’oncle Antoine, c’est de recevoir son ami d’enfance. Ils sont heureux de se retrouver et de se raconter, pour la dixième fois, les histoires de leur jeunesse. Quand ils sont réunis, les heures passent très vite. Ils répètent toujours les mêmes choses, mais ils sont contents.

27 l’araignée

Une énorme araignée, aux pattes velues, se promène sur les murs de la salle à manger. Lorsqu’il l’aperçoit, mon frère tremble de tous ses membres et appelle à l’aide. Aussitôt, toute la famille court pour répondre à son appel de détresse. Mais, effrayé par les cris, le monstre a disparu. Mon frère aurait-il rêvé ?

28 Un orphelin africain

Messan est né un après-midi de tornade dans le beau pays de Badou, à l’ouest du Togo. Au même moment, la foudre tomba dans les champs et tua son père. Il savait à peine marcher quand sa mère mourut à son tour, victime du paludisme. C’est son instituteur qui l’a élevé. Aujourd’hui, Messan est un grand médecin.

29 La pluie

Depuis plusieurs semaines, il pleut sans cesse. Les journées sont tristes et la météo n’est pas très rassurante. Elle annonce un ciel couvert pour encore quinze jours. C’est une bonne chose pour le gazon des pelouses, mais les enfants sont comme en prison derrière les fenêtres. Ils espèrent le retour du soleil.

30 Un lecteur de musique

Les amies de Karine ont décidé de lui offrir un magnifique cadeau :un lecteur MP3. Elle pourra écouter sa musique préférée en toute tranquillité, sans déranger ses frères et sœurs, car son lecteur est muni d’un casque. Cela lui donnera peut-être envie d’aller assister à un concert au cours duquel les musiciens se produiront en public.

 

31 La girafe

La girafe est un grand mammifère qui ne vit qu’en Afrique. Son pelage roux a de larges taches brunes. Grâce à son long cou, elle mange les feuilles des arbres. Elle n’est pas très élégante à voir courir, mais elle vous surprendra car elle va très vite. On encourage sa protection pour éviter qu’elle ne disparaisse.

32 Un feu de forêt

Il a suffi du frottement d’une allumette d’un fumeur imprudent pour provoque la catastrophe. Comme le vent soufflait en  rafale, le feu a rapidement pris de l’importance. L’atmosphère fut vite irrespirable et les pompiers ont travaillé dans des conditions difficiles. Malgré tous leurs efforts, les magnifiques chênes ne sont plus que des troncs calcinés.

33 Un premier emploi

Début décembre, le frère d’Amandine est embauché par un plombier pour débuter son apprentissage. Dès les premiers jours, son patron lui confie des quelques travaux simples : remplacer un robinet ou un siphon. Plus tard, il apprendra à souder au chalumeau sans commettre d’imprudence, car la courte flamme peut se révéler dangereuse.

34 Le volcan

Dimanche, la terre a tremblé pendant plusieurs minutes. Les habitants sont aussitôt sortis de chez eux. Un énorme nuage noir s’échappait du cratère. Puis une coulée de lave a dévalé les flancs du volcan, emportant tout sur son passage. Plus bas, les champs furent rapidement couverts de cendres et de pierres brûlantes. Il n’y aura pas de récolte cette année.

35 Un vélo tout-terrain

Quentin est fier de son nouveau vélo avec lequel il parcourt tous les chemins des environs. Il ne craint pas d’emprunter les descentes les plus raides, car il a confiance en ses freins. Pour lui, rien n’est impossible. Parfois ses copains l’accompagnent à travers les sous-bois, au milieu des sapins qu’il convient, bien sûr d’éviter !

 

Categorie: cycle 2, Français
S'abonner a cet article RSS 2.0. Both comments and pings are currently closed.