Le garde schampienne

ENREGISTREMENT DES SOUVENIRS DE M. AUGUSTE RIBOT D’AURIS EN OISANS.
Merci à Denise et André.

Parmi tous les enregistrements réalisés par Auguste Ribot une histoire a été enregistrée deux fois. C’est la même anecdote, mot pour mot, mais la première est racontée en français, la deuxième en patois.
Pour rendre cet article plus ludique, j’ai inversé le sens et je vous propose d’écouter attentivement la première histoire dite en patois et d’essayer de comprendre dans les grandes lignes ce qui est raconté. Vous pouvez repasser la bande plusieurs fois.
Passer ensuite à la version française pour savoir si vous aviez bien deviné.
J’ai un peu amélioré la technique de numérisation et restauration du son qui est maintenant en stéréo et un peu plus clair.
Il n’en reste pas moins un témoignage sur bande audio très fragile susceptible de se dissoudre par lui-même durant les dix prochaines années.

Anecdote en patois

Anecdote en français

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, une erreur ou si vous souhaitez ajouter une précision,
veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur les touches [Ctrl] + [Entrée] .

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans PATOIS, TÉMOIGNAGE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.