1933 La Meije – Chronique paroissiale

Couverture du premier bulletin paroissiale de La Grave en janvier 1933

1933 LA MEIJE – CHRONIQUE PAROISSIALE
Premiere chronique publiée dans le bulletin paroissiale, La Grave, Villard-d’Arènes, Le Chazetet, Les Hières et Les Terrasses

Source : Archives de Mme Louise Pudda
Extrait du Bulletin Paroissial La Grave.
Publication : janvier 1933

Sur le même thème :  
Construction d’un hospice à la Grave en 1874
La Grave pour un retour en Isère

Nota : Bien que non signé, cette chronique a été sans doute rédigée par le Père Clot, né au Chazelet, curé à La Grave et Villar d’Arène en 1933, créateur du Bulletin paroissial de La Grave, bulletin qui perdurera, sous différentes formes et différents titres jusqu’en juin 1987, totalisant plus de 320 numéros, sous différentes versions et formats. 

CHRONIQUE PAROISSIALE

Nos chers paroissiens,
Voici le « Bulletin Paroissial » qui vous a été annoncé.
Il se présente à vous sous un habit bien modeste et tout petit, si petit, que même dans les plus petites maisons où il va pénétrer, il n’encombrera rien ni personne ! Donc, faites vite un bout de place à ce petit visiteur qui vous arrive au début de 1933.

Mais, que vient-il faire chez vous ? Ce qu’il vient faire ? Tout d’abord, il vient vous dire l’affectueux intérêt que vous portent les prêtres, qui ont charge de vos âmes. Nous savons, par expérience, combien nos visites vous sont agréables, nous voudrions pouvoir les multiplier pour votre plus grand bien, mais hélas ! une foule, de raisons que vous devinez facilement nous l’interdisent le plus souvent. Vous nous voyez habituellement quand vous êtes malades ou dans la peine. En d’autre temps, il ne nous est pas possible de vous satisfaire.

Eh bien ce modeste Bulletin viendra désormais au début de chaque mois vous apporter la preuve que vos prêtres s’intéressent beaucoup à vous et remplacer dans une certaine mesure les visites personnelles qu’ils ne peuvent vous faire. Il sera leur « porte parole » et il vous dira de leur part une multitude de choses utiles et agréables qui ne pourraient trouver place dans une conversation orale. Il vous parlera d’un peut de tout, mais surtout, cela va sans dire, de religion. Ce que vous attendez, ce que vous réclamez surtout de vos prêtres, c’est la vérité religieuse dont vous avez besoin pour pouvoir vivre bien chrétiennement. Cette vérité, nous la distribuons chaque dimanche du haut de la chaire, mais combien parmi vous qui ne peuvent, pour mille causes diverses, venir l’entendre et qui souffrent de cette privation ? Combien, qui finissent par ignorer le tout de la religion et qui périssent de leur ignorance ? Le Bulletin ira porter chez vous cette vérité si bienfaisante. Vous trouverez dans ses pages les paroles de l’Évangile et des enseignements qui nous éclaireront vous fortifieront et vous consoleront dans vos besoins et suivant les moments.

Le Bulletin sera aussi porteur des nouvelles intéressantes de notre région. Les joies, les deuils, les événements religieux ou même profanes qui peuvent vous intéresser, il vous dira tout, mais en apportant ici toute la discrétion nécessaire. Il sentira ainsi de trait d’union entre les cinq paroisses du canton. Elles ne sont pas très éloignées les unes des autres, ces chères paroisses confiées à notre charge, et cependant elles vivent « habituellement dans un isolement trop grand. Nous voudrions les voir plus unies, nous voudrions qu’elles forment comme une grande famille dans laquelle tout le monde se connaît, s’estime et s’aime.

C’est pourquoi nous leur adressons le même Bulletin afin qu’il nous aide à réaliser entre elles cette douce et bienfaisante union.

Faites-lui donc bon accueil, chers paroissiens, à ce modeste bulletin qui se présente aujourd’hui à vous pour la première fois. Lisez-le, et faites-le lire autour de vous. Il veut
passer parmi vous simplement en faisant le bien et en vous rappelant surtout que vous devez vous aimer les uns les autres par ce que vous êtes tous frères.

VOS PRÊTRES

If you have found a spelling error, please, notify us by selecting that text and tap on selected text.

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans ARCHIVES, TÉMOIGNAGE, TEXTE, VILLAGE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.